Selon le directeur général de la FAO : "Les émeutes de la faim peuvent recommencer" » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Selon le directeur général de la FAO : "Les émeutes de la faim peuvent recommencer"

30/3/2010

 

Selon le directeur général de la FAO : "Les émeutes de la faim peuvent recommencer"

http://www.lemaghrebdz.com/admin/folder01/vide.jpgLes émeutes de la faim peuvent recommencer, selon Jaques Diouf, Directeur général de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).  Dans un entretien au Nouvel Observateur, M. Diouf a estimé hier que l'ensemble  des  facteurs qui ont conduit à cette crise  de l'offre sont toujours là.  Et que la  demande ne cesse de se renforcer. Il citera parmi ces facteurs l'altération de la production  du fait du  changement climatique et la concurrence des bio carburants qui absorbent l'équivalent de 100 millions de tonnes de céréales et  enfin  l'augmentation des coûts des hydrocarbures qui pèse lourdement  sur le prix des intrants.
Il indiquera par ailleurs que l'agriculture dépend trop des aléas climatiques. Ainsi en Afrique subsahélienne  90% du rendement des terres agricoles dépendent des pluies.   Il faut donc des systèmes d'irrigation mais aussi des capacités de stockage. 40 à 60% des récoltes sont perdus faute de conservation convenable. Ensuite  il faut des routes et  un accès aux semences et au bétail.
M. Diouf estimera par ailleurs qu'il faut développer l'agriculture biologique. " Mais, faute d'argent pour avoir accès à  l'engrais de synthèse,  500 millions de petits producteurs, soit un bassin de 2 milliards de personnes,  sont de facto des agriculteurs biologiques !  Et là où  c'est possible,  oui, il faut  développer l'engrais organique et la lutte biologique intégrée contre les prédateurs. Vous savez, en Indonésie, on a pu diminuer de 15% l'utilisation des pesticides avec des méthodes organiques et augmenter  la production de 10% !  Maintenant, si vous me dites que l'on va pouvoir faire face à 9 Milliards de bouches en 2050 sans avoir recours aux engrais, je vous dirai que ce n'est  pas sérieux ", dira-t-il.
Il estimera par ailleurs que la production céréalière, principalement celle de l'Europe, du Canada ou  de l'Australie, a augmenté  de 13%. Mais si on regarde les seuls pays du Tiers monde,  là où la demande est la plus forte, la croissance n'est plus que de  1,3% et si on retranche le Brésil, la Chine et l'Inde, elle est à peine de  0,8%
Jacques Diouf participe à Montpellier à la Conférence mondiale  sur la sécurité alimentaire. Cette première conférence mondiale s'est ouverte  dimanche en présence notamment du du président du Fonds international pour le développement agricole (FIDA), Kanayo Nwanze. Cette conférence réunit pendant quatre jours plus de 800 participants : scientifiques, producteurs, représentants d'administrations nationales, d'institutions internationales, d'organisations non gouvernementales et du secteur privé. Leurs travaux visent à faire émerger des solutions afin de faire reculer la faim dans le monde, en mobilisant la recherche et la science au service de l'innovation agricole, de la sécurité alimentaire et du développement rural pour lutter contre la pauvreté. Organisée par le forum mondial de la recherche agricole, cette conférence mondiale doit se tenir tous les 2 ans. Ses orientations doivent guider la programmation thématique du groupe consultatif sur la recherche agricole internationale. Cette conférence s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du partenariat mondial pour l'agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Le président de la République a lancé l'idée de ce partenariat en 2008. La mobilisation de la connaissance et de l'expertise au service de la sécurité alimentaire est un pilier important de ce partenariat. Au-delà de l'organisation de la première conférence mondiale sur l'agriculture pour le développement, la France soutient la candidature de Montpellier à l'accueil du siège du groupe consultatif sur la recherche agricole internationale. Cette ville, où se concentrent plus de 20 établissements scientifiques, est un pôle d'excellence de niveau mondial en matière d'enseignement supérieur et de recherche dans le domaine de l'agronomie et de l'environnement, avec une orientation particulière sur les questions de développement.
Dalila T.


30-03-2010
Lemaghrebdz.com

 

Tags : faim
Category : SECURITE ALIMENTAIRE - 1 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |