LA CULTURE DES AGRUMES » maladies des plantes , agriculture et écologie

 LA CULTURE DES AGRUMES

11/3/2010

LA CULTURE DES AGRUMES

Plantation

Les agrumes sont pourvus d'une racine pivotante profonde et de racines superficielles qui s'étalent en surface. Ils sont donc plus à leur aises en pleine terre qu'en pot. Néanmoins ils s'adaptent très bien en conteneur. préférez les jeunes plans de 2 à 4 ans cultivés dans des pots de 10 à 15 Cm. Ils deviendrons rapidement plus vigoureux que des agrumes plantés plus âgés.

En pot

En premier lieu, le choix de la matière du conteneur à une importance d'abord esthétique mais aussi  climatique. Les pots en terre cuite sont poreux, peu isolants et demandent des arrosages fréquents. Les pots en plastique isolent bien les racines du sujet et conservent mieux l'humidité. Bien drainés, ils peuvent s'avérer être idéals mais attention alors à bien maîtriser les apports en eau. Les pots en bois traités sont plus onéreux mais sont aussi les plus conseillés car ils sont peu poreux et assez isolants.

Pour la terre, le mélange idéal est 20% de terre franche + 60% de terreau du commerce + 10% de sable ou de pouzzolane + 10% de matière organique bien décomposée.Le terreau doit être assez lourd. Le volume du pot doit être égal à celui du feuillage. Le rempotage s'effectue tous les 2 à 3 ans.

En pleine terre

L'idéal est de planter les agrumes entre le mois de mars et le mois d'août. Vous pouvez aussi mettre vos sujets en pleine terre au début de l'automne, ainsi les racines auront plus de temps pour s'établir avant les fortes chaleurs de l'été.

La distance idéale entre 2 arbustes est de 5  mètres dans une terre riche et bien drainée. Le sol doit être neutre ou légèrement acide. En sol calcaire, un porte-greffe adapté sera nécessaire.

Préparer le trou plusieurs mois à l'avance. Celui si devra mesuré 60 à 80 cm de côté et de profondeur. Apporter 4 à 5 kg de matière organique par m2 et 250 g par m2 d’engrais en proportions N/P/K 6/6/6 avec oligo-éléments.

Pour déplacer un arbre déjà en place : le rabattre de moitié, faire une motte la plus importante possible, arroser abondamment à la replantation. Pensez à désherber autour de l’agrume pour éviter la concurrence pour l’eau et l’engrais.

 Arrosage et fertilisation

En pot

Ne laissez jamais totalement sécher la motte. Arroser abondamment et fréquemment l'été pour imbiber toute la zone racinaire. Réduisez les arrosages l'hiver et ne mouillez que légèrement la terre lorsque celle-ci est sèche.

Apporter de l’engrais tous les 20 jours : N/P/K en proportions supérieures à 10%. Humidifier la motte avant l’apport d’engrais pour ne pas brûler les racines. Utiliser de l’eau non calcaire et peu chlorée.

En pleine-terre

Faire une cuvette autour du tronc. Apporter 150 à 180 litres d’eau par arbre et par arrosage, puis jusqu’à 250 litres sur arbre adulte.

Les besoins en engrais sont très importants de mars à septembre. Un agrume adulte nécessite 800 g d’azote (N), 200 g de phosphore (P), 400 g de potasse (K) par an. Apporter un engrais complet avec oligo-éléments, N/P/K en proportions 10/10/20 ou 15/15/15, une fois par mois. Un complément avec du fer et un engrais organique fin août est bénéfique.

Exemple de doses moyennes par arbre : pour l’azote, 60 g an 1, 130 g an 2, 400 g an 3, 800 g sur arbre adulte. Pour la matière organique, 2 kg an 1, 10-15 kg sur arbre adulte.

 Taille

La taille s'effectue dans la période de mars à octobre. Elle permet d'optimiser la forme désirée, en boule, en buisson ou en palissage.

La taille de formation

Elle est pratiquée dans les premières années afin de donner à l'agrume une forme harmonieuse et de le rendre plus vigoureux. La taille de formation est nécessaire, pour assurer la bonne conduite des “charpentières”. Ces branches, qui soutiendront la croissance de l'arbre et lui donneront sa forme, seront issues des 3 ou 4 rameaux principaux.

En sphère surbaissée

Cette forme est très intéressante pour peu que vous disposiez d'un jardin assez grand. En effet, si elle occupe beaucoup e place au sol, elle permet en revanche une récolte facile. Dans nos régions, cette taille est la plus courante elle protège le mieux l'arbuste du froid pendant l'hiver.

 On l'obtient en coupant successivement les rameaux principaux . Ceci produit des ramifications, sur lesquelles va pouvoir pousser un deuxième étage de végétation.

En tige

C'est une forme plus décorative, et qui prend moins de place. On l'obtient en supprimant les départs latéraux du jeune plant. Cette opération provoque la pousse de nouveaux bourgeons qui devrons être supprimerez sur la partie basse, favorisant ainsi la pousse de branches en hauteur.

Laissez grandir l'arbre à la taille désirée. Une fois celle-ci atteinte, étêtez et supprimez les branches latérales. Un étage de végétation équilibré se créera.

Il suffit alors d'appliquer le même principe de ramifications successives que la taille en sphère, pour créer une boule harmonieuse en hauteur.

 La taille d'entretien

Elle s'effectue entre février et Avril sur un arbuste bien établi. Elle s'effectue toujours après la fructification et juste avant la croissance des nouvelles feuilles car les fruits sont portés par les pousses de l'année. Elle consiste à éliminer les rameaux abîmés, boucher les éventuelles blessure dû principalement au froid de l'hiver et à supprimer les gourmands qui pousse sur le porte-greffe.

 Greffage

Il permet une meilleure résistance au froid, une adaptation à certains types de sols (calcaires), une meilleure vigueur de la variété cultivée (greffon), une meilleure résistance aux maladies.

Les différents Porte-greffes:

Bigaradier ou oranger amer (Citrus aurantium) : très utilisé mais sensible au mal sec et à la Tristeza. Tolère le calcaire et résiste à -10°C.

Citrange (hybride entre Citrus sinensis et Poncirus) : Cette variété est très utilisée car elle tolère jusqu’à 9% de calcaire et résiste à des température de -10°C.

Poncirus : Cette agrume est de plus en plus utilisé comme porte-greffe car il résiste à des températures de -20°C, supporte les sols acides, lourds, humides. En revanche il supporte mal les sols calcaire.

Volkameriana (hybride entre Citrus limon et Citrus aurantium) : Cette variété résiste à -6°C, très vigoureux, tolère le calcaire.

Alemow (Citrus macrophylla) :  Cette variété vigoureuse tolère le calcaire, résiste jusqu'à -5°C et à la Tristeza.

 Exposition

Soleil, à l’abri du vent. Les agrumes craignent les embruns. En intérieur, pièce fraîche et lumineuse, sans courant d’air. Brumiser régulièrement les feuilles pour éviter le dessèchement.

 Source : http://agrumespassion.unblog.fr

 

Category : AGRUMES | Write a comment | Print

Comments

Smithf399, le 17-05-2014 à 21:55:02 :

John

Do you agree with my statement that this post is awesome? cdbecdffkgddgagf

Smithg787, le 17-05-2014 à 21:54:21 :

John

Do you mind if I quote a few of your posts as long as I provide credit and sources back to your weblog? My blog is in the very same niche as yours and my users would truly benefit from a lot of the information you present here. Please let me know if this alright with you. Thank you! caedbbfgebecbkge

Smithc327, le 17-05-2014 à 21:53:34 :

John

I got what you mean, regards for putting up.Woh I am delighted to find this website through google. You must pray that the way be long, full of adventures and experiences. by Constantine Peter Cavafy. adfakkfaakgdeekb

Smithd885, le 14-05-2014 à 06:38:18 :

John

We're a group of volunteers and starting a new scheme in our community. efekgbfedafebkfg

Smithf698, le 14-05-2014 à 06:37:18 :

John

butenafine solubility adgbccbgddcdcbeg

Smithd932, le 14-05-2014 à 06:35:58 :

John

Hello there! This post could not be written any better! Reading this post reminds me of my good old room mate! He always kept talking about this. I will forward this page to him. Fairly certain he will have a good read. Thank you for sharing! fdddkgfffkbaageg

| Contact author |