La chlorose » maladies des plantes , agriculture et écologie

 La chlorose

11/3/2010

La chlorose

La chlorose est une maladie commune au jardin. Elle touche principalement les feuilles des rosiers mais aussi celles des vignes, ou encore des hortensias. Les feuilles se décolorent peu à peu. C'est le signe d'une carence dans le sol.

La chlorose est une maladie assez courante dans les jardins. Elle se traduit par une décoloration prononcée des feuilles. Cette décoloration est due à un manque de chlorophylle dans la feuille consécutif d'un défaut dans le mécanisme de la photosynthèse provoqué par une carence dans le sol.

La carence la plus courante concerne le fer (on parle alors de chlorose ferrique) mais il peut aussi s'agir d'une carence du sol en magnésium, en potassium, en azote, en zinc, en phosphore. En effet, tous ces éléments sont indispensables à la plante dans son travail de photosynthèse responsable de la fabrication de la chlorophylle qui donne la couleur verte aux feuilles.

Généralement, la décoloration est franche. Les feuilles passent du vert au blanc, voire au transparent en quelques jours seulement. Si globalement une carence peut amener à la décoloration des feuilles de nombreuses espèces, les rosiers sont souvent les plus sensibles aux carences ainsi que la vigne et les hortensias.

La décoloration touche principalement les limbes de la feuille tandis que les nervures restent encore vertes. Selon le type de carence rencontrée, la chlorose touche plus spécifiquement les vieilles feuilles ou les nouvelles. L'observation permet le plus souvent au jardinier de trouver le remède le plus efficace.

Ainsi, lorsque ce sont les feuilles anciennes qui sont touchées en priorité cela traduit d'une carence en azote, phosphore, potassium ou magnésium. La carence en phosphore est caractéristique puisqu'elle provoque la pousse de fruits déformés et un brunissement des feuilles. Elle se traite en faisant un apport dans le sol de farine d'arêtes de poisson à l'automne.

La carence en magnésium quant à elle provoque le jaunissement des feuilles qui virent ensuite au brun avant de tomber. Elle se traite en pulvérisant le feuillage des plantes avec du sulfate de magnésie dilué à l'eau. Si les jeunes feuilles sont touchées, cela traduit une carence en fer. Ce type de carence se rencontre surtout dans les sols calcaires.

Une fois que le type de carence est identifié, le traitement varie bien évidemment. Pour la chlorose ferrique, le meilleur remède est un apport en sulfate de fer. Pour éviter la chlorose, des traitements préventifs sont conseillés avant la plantation. Ces traitements sont réalisés en amenant des compléments au sol que l'on choisira en procédant au préalable à une analyse du sol.

Source : http://www.aujardin.info

Category : MALADIES DES PLANTES | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |