La ramulariose de l’orge. » maladies des plantes , agriculture et écologie

 La ramulariose de l’orge.

31/12/2009

 

La ramulariose de l’orge.

Incidence économique :

Les pertes de rendement causées par la ramulariose peuvent être de l’ordre de 11-20 %. La « noirceur » des feuilles et la production de toxines provoquent une réduction de la capacité d’assimilation de la surface des feuilles et une détérioration de la qualité du grain et du poids de mille grains (PMG). L’importance économique de la Ramulariose ainsi que les conséquences sur la qualité de brassage des orges ne sont encore très claires.

Contamination , propagation et conservation :

L’agent responsable de la ramulariose est le champignon Ramularia collo-cygni, qui fut décrit la première fois en 1893. Ce champignon attaque tous les types d’orges et également d’autres graminées comme le blé et le triticale. Les premières infections sur orge d’hiver peuvent se produire sur les jeunes plantes lors des journées chaudes et humides d’automne. Le champignon survit sur les plantes vivantes (orges d’hiver et de printemps, autres types de céréales et mauvaises herbes) et se maintient peut être aussi pendant un certain temps sur la paille. Par des températures en hausse et par temps humide au printemps, Ramularia collo-cygni semble se multiplier, il provoque généralement après l’épiaison, des tâches typiques, d’abord sur les feuilles du bas, plus tard également sur l’épi, y compris les barbes.

Ramularia collo-cygni forme dans les feuilles atteintes un mycélium hyalin au niveau des stomates. Des amas de conidiophores typiques alignés comme des perles apparaissent au niveau des stomates sur la partie inférieure de la feuille lors d’une humidité importante.

Les conidiophores sont courbés comme des cols de cygnes (collo-cygni = cols de cygnes). Ils servent manifestement à catapulter avec impulsion les conidies. Ramularia collo-cygni peut attaquer massivement les feuilles vivantes. A maturité, le champignon peut se développer sur les feuilles mortes de façon saprophyte.

Le champignon préfère les températures élevées pour sa croissance. La croissance du mycelium et la germination des spores s’accélère lors de températures de 20 – 28°C. Les différences de température entre le jour et la nuit ainsi qu’une importante formation de rosée sont très profitables aux infections.

Diagnostic :

Ramularia collo-cygni cause des tâches épaisses sur les pousses des épis et surtout sur les limbes foliaires mais aussi sur la partie inférieure des feuilles et sur les gaines des feuilles. Les nécroses ont un à deux millimètres de grosseur, sont de couleur brun moyen à brun foncé, clairement entourées par un halo chlorotique. Les tâches sur la partie supérieure de la feuille sont généralement plus sombres que celle de la partie inférieure. Sur la partie inférieure et par une humidité forte apparaissent des amas constitués par les conidiophores, typiques alignés comme des perles.

Confusion possible :

La différenciation entre les tâches de Ramularia collo-cygni sur feuilles, les tâches non-parasitaires (physiologiques) et les symptômes en forme de réseau est pour l’œil non formé, et sans aide, extrêmement difficile. Contrairement aux tâches non parasitaires, Ramularia collo-cygni touche également les tiges et les épis (y compris les barbes).

Moyens de lutte :

 

Mesures agricoles préventives :


Il existe des différences évidentes dans la sensibilité à la ramulariose entre les orges d'hiver et les orges de printemps. Toutefois les informations à ce sujet ne sont pas encore disponibles dans les caractéristiques des variétés.

Mesures de lutte antifongique :


Le pathogène Ramularia collo-cygni est sensible aux fongicides mais pour l'instant il ne fait pas l'objet d'un usage d'homologation. On peut toutefois bénéficier sur la ramulariose, de la lutte contre les autres maladies de la feuille. Les traitements de feuilles tardifs sont considérés comme favorables, car les tâches apparaissent seulement relativement tard.

Source : http://www.reperesfongicidescereales.fr/index/chap-article/rub-26/

Tags : ramulariose
Category : ORGE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |