LE POIREAU (Maroc) » maladies des plantes , agriculture et écologie

 LE POIREAU (Maroc)

14/12/2009

LE POIREAU (Maroc)

Plante et importance de la culture au Maroc

Le poireau (Allium ampeloprasum ou porrum) est une plante: bisannuelle mais cultivée comme plante annuelle, originaire de la Méditerranée et de l'Asie Occidentale. Elle appartient à la famille botanique des Lilliacées. La partie consommée est la fausse tige formée par l'empilement des gaines des feuilles. Le légume est riche en Ca, S, P et vitamine A. Il est adoucissant et diurétique. Au Maroc, on trouve la culture partout; elle se vend dans les mêmes endroits que la laitue, le radis, la menthe, le persil et la coriandre.

Préférences pédo-climatiques

La plante est rustique; elle est résistante au froid. La germination commence à 2-5°C. L'optimum de croissance et de développement de la plante est de 20°C. La plante supporte des températures de -15°C à -20°C ainsi qu'une couverture sous la neige pendant 3-4 semaines. Le poireau est très exigent en lumière et en humidité pendant tout le cycle cultural. Les exigences en sols sont faibles. Les sols humifères et alluviaux sont préférés. Le pH du sol ne doit pas descendre au dessous de 6.

Variétés, travail de sol et semis

Les principales variétés utilisées au Maroc sont de deux types: le type long (60-70 cm) et le type court (20-25 cm). Exemple du poireau long: Géant amélioré de Saulx. Exemple du poireau court: Bleu de Solaise. Les Américains distinguent les variétés selon la saison de culture: exemples de variétés d'automne (American Flag; Jolant; Kilima; Primor). Exemple de variétés d'hiver (Derrick, Electra; Goldina; Tivi; Wintereuzen). Exemples de variétés de printemps (Carina; Siberia). La propagation est sexuée. Le nombre de graines par gramme de semence est de 400-600. La pépinière est couramment utilisée: la multiplication par plants est la plus répandue au Maroc. Le semis direct est également utilisé. Le semis est effectué en Février et en Août. Les graines sont enterrées en lignes espacées de 4-5 cm à une profondeur de 3-4 cm. La plantation a lieu 2-3 mois après le semis selon la saison. Les plantules présentent la taille d'un crayon. La plantation est précédée d'un labour, de l'enfouissement de la fumure de fond et d'un hersage. L'arrangement des plantes sur le terrain est effectuée en lignes espacées de 0,5 m (x 0,2-0,3 m entre plants sur la ligne) ou en cuvettes de 1,5 m de large x 4 m de long avec 25 cm entre lignes et 10 cm entre plants sur la ligne. Les plants doivent être habillés avant plantation (coupe des extrémités des racines à 1-1,5 cm). Le besoin en semence est de 2-3 kg/ha pour un semis direct et de 1,5-2 kg/ha pour un semis en pépinière protégée contre les rongeurs et ravageurs. La densité de plantation est de 100.000 à 120.000 pieds/ha.

Irrigation et soins culturaux

Les exigences en eau de la culture sont de 300-350 mm par cycle cultural. On arrose le sol avant et après le repiquage. Trois sarclages et buttages sont souvent utilisés le long de la phase végétative. L'apport d'eau doit être uniforme durant tout le cycle cultural.

Fertilisation

La fumure organique est très favorable à la culture, même lorsque le fumier est récent et n'est pas bien décomposé. La fumure de fond comprend 20-30 T/ha de fumier + 70 kg N + 90 kg P2O5 + 100 kg K2O/ha. En couverture, on apporte 30 - 60 -30 (N, P2O5, K2O)/ha, en 2 apports, aux stades 20 JAL et 40 JAL.

Principaux ennemis de la culture et méthodes de lutte

Une grande attention doit être donnée aux mauvaises herbes (désherbage manuel ou par différents herbicides). Les insectes les plus redoutables sont les thrips (traiter au Malathion et au Pylerin), la mouche de l'oignon et la teigne du poireau (traiter au Lannate, Decis). Les maladies qui attaquent la culture sont le Mildiou et la rouille (traiter au Manèbe, Pelt 44, Bravo, Telone). La lutte classique est chimique et préventive.

Récolte et manipulation du produit

La récolte a lieu normalement 3-4 mois après le semis. L'arrachage est effectué à la bêche ou par passage de la charrue. La récolte est flexible puisque le poireau ne forme pas de bulbe. On récolte au fur et à mesure de la demande du marché. Les rendements obtenus au Maroc sont de l'ordre de 30-40 T/ha.

Conditions d'une bonne conservation

Le produit est vendu en frais. Lors du transport, il est préférable d'avoir les conditions suivantes: 0°C et 95-100% HR. Dans ces conditions, le poireau peut se conserver jusqu'à 2-3 mois. Les mêmes conditions de conservation que le céleri et l'oignon vert sont utilisées pour le poireau.

Prof. Ahmed Skiredj, Prof. Hassan Elattir
Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat
Et Prof. Abdellatif Elfadl
Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Agadir

 

 

Category : POIREAU | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |