MALADIES et PARASITES DES AGRUMES » maladies des plantes , agriculture et écologie

 MALADIES et PARASITES DES AGRUMES

6/12/2009

Maladies et parasites des agrumes

Les maladies et parasites des agrumes sont nombreux et beaucoup n'ont pas de traitement efficaces. Heureusement un grand nombre d'entre eux peuvent être évités : bonne préparation du sol à la plantation, plantation d'arbuste en bon état, irrigation et fertilisation bien contrôlés, bonne désinfection des outils de taille avant utilisation…

De nombreux produits plus ou moins chimiques existent dans le commerce. Ceux ci ne sont pas toujours efficace et peuvent même dans certain cas être plus destructeurs que le mal lui même. Quelques produits plus écologiques et en plus moins chères peuvent être utilisés pour la lutte contre les parasites tel que le savon noir que l'on trouve au rayon nettoyage des grandes surfaces,  qui aspergé sur les feuilles étouffe les insectes. Il est très efficace contre les pucerons et la cochenille et n'agresse en rien la plante.

Les maladies

Mal sec : champignon qui touche les racines. Traiter avec un produit à base de mancozèbe+bénomyl.

Virus de la Tristeza : transmis par les pucerons. Il entraîne le dépérissement progressif de l’arbre. Aucun traitement curatif efficace. Problème surtout avec le porte-greffe bigaradier.

Gommose :

Fumagine : champignon noir à la surface des feuilles et des tiges, suite à une attaque d’insectes qui provoquent des exsudats sucrés. Traiter à l’oxy-chlorure de cuivre.

 Les parasites

Cochenilles brunes, blanches, noires : elles sucent la sève ce qui affaiblit l’arbre. Traiter avec une huile blanche en fin d’hiver et des produits spécifiques en cours de végétation.

Mineuse : minuscule chenille qui creuse sa galerie dans la feuille. Il y a jusqu’à 8 générations de juillet à octobre. Traiter régulièrement avec un produit spécifique. On peut utiliser des produits peu ou pas polluants comme les huiles blanches et le Bacillus thurengiensis. Toute la difficulté réside dans le fait de trouver le moment optimum pour traiter.

Pucerons noirs, verts et jaunes : souvent au revers des feuilles qui se recroquevillent. Traiter dès l’apparition des insectes qui pullulent très vite.

Teigne : papillon de 10 mm qui pond sur les boutons floraux. La chenille perfore fleurs et fruits. Les fruits tombent en masse sans raison apparente. Traiter avec un insecticide polyvalent ou Bacillus thurengiensis. Un piège jaune collant pendu dans l’arbre permet de surveiller l’apparition des insectes et de traiter en conséquence.

Mouche du fruit noire et jaune : apparition d’une tache noire sur le fruit qui devient immangeable. Traiter à l’apparition des vols de mouches.

Acariens : minuscules insectes sous les feuilles qui leur donnent un aspect plombé. Traiter avec un acaricide.

Aleurodes : petites mouches blanches. Traiter avec un insecticide polyvalent.

 Les carences

Chlorose en fer : due à un excès de calcaire. Apporter du fer.

Autres carences : apporter un engrais complet riche en magnésie.

Source : http://agrumespassion.unblog.fr

Category : AGRUMES | Write a comment | Print

Comments

fragmidium, le 14-12-2009 à 15:27:33 :

Gommose

Gommose:
Maladie cryptogamique causée, en Afrique du Nord, par deux Chromistes, Phytophthora citrophthora et Phytophthora nicotianae var. parasitica, et dont la contamination s'opère par des zoospores flagellées, transportées d'un arbre à l'autre, par l'eau de pluie ou d'irrigation. Il est donc nécessaire que le porte-greffe des agrumes soit une espèce résistante, et que le point de greffe soit à une hauteur suffisante, pour que l'oranger (ou autre espèce cultivée) reste à l'abri. Le bigaradier convient assez bien, mais l'association oranger-bigaradier est sensible à la tristeza (voir plus haut).

| Contact author |