L'artichaut. » maladies des plantes , agriculture et écologie

 L'artichaut.

25/10/2009

L'artichaut.

Plante et importance de la culture au Maroc

L'artichaut (Cynara scolymus) est une plante pérenne originaire de la Méditerranée. Elle appartient à la famille botanique des Composées. La partie consommée est le réceptacle floral et une partie du pédoncule. Le légume est nutritif, il est riche en vitamines, Ca, potassium, phosphore, fer et sodium. Au Maroc, les principales régions de production sont le Gharb, la Basse Moulouya, Saïs et le Haouz.

Exigences pédo-climatiques

La plante est de saison froide, très exigeante en humidité du sol, plus que le cardon. L'optimum pour la croissance est de 18-20°C. Les températures trop élevées ou trop basses sont néfastes à la formation des capitules et à la croissance normale de la plante. Les exigences en sol sont faibles mais la culture préfère un sol profond, de texture moyenne. Les terrains silico-argileux, non calcaires, non salins, pas trop humides et bien drainant, conviennent aussi à la culture. Le pH optimal du sol est de 6-6,8.

Variétés et installation de la culture

Les principales variétés utilisées au Maroc le Blanc Hyérosis, le violet d'Alger, le Salanquet et l'impérial Star. La propagation est généralement asexuée (sauf pour l'impérial Star qui se multiplie par graines; le nombre de graines par gramme de semence est de 20-25). Cette multiplication présente comme inconvénient majeur l'hétérogénéité du peuplement végétal en ce qui concerne la vigueur des plantes et la précocité de leur production. La propagation se fait par des œilletons (portion de tige, de 30-40 cm de long, de forte vigueur, avec talon et prélevé en Février-Mars) ou par des Ovolos (pousses axillaires ayant subi une dessiccation sur pied; elle est utilisée à l'état sec) ou par des éclats de souches (fragments de tige vigoureuse). La multiplication se fait également in-vitro (sélection et assainissement des plants). La date de plantation peut être effectuée en Juillet-Août pour une production en Automne ou en Septembre-Octobre pour une production au printemps. Les productions des années suivantes (pour une culture sur plusieurs années) sont en général décalées dans le temps puisqu'on a un peuplement hétérogène et la sélection des rejets successeurs se fait toujours avec un retard d'une année à l'autre. La culture peut être conduite comme une culture annuelle; la plantation doit alors être renouvelée chaque année. Le mode de conduite dépend surtout de la disponibilité des plants de bonne qualité. L'arrangement des plantes sur le terrain est de 1-1,2 m entre lignes x 1 m entre plants dans le rang. La densité de peuplement est donc de 8.000 à 10.000 pieds/ha.

Irrigation

Les besoins en eau sont élevés (1.500-2.000 mm/cycle). Il faut maintenir une humidité constante dans le sol avec des irrigations régulières (une vingtaine d'arrosages/cycle). Deux à trois binages-sarclages sont nécessaires par année.

Fertilisation

La fumure de fond est constituée de 20-40 T/ha de fumier + 50 kg N + 150 kg P2O5+ 150 kg K2O/ha. Celle de couverture comprend 50 kg N + 10 kg P2O5 + 30 kg K2O/ha par apport (4 apports). Les stades d'application des engrais sont le stade 2ème-3ème feuille, début formation des capitules, 1ère récolte et mi-récolte. La culture est également exigeante en soufre et en magnésium. Un apport de 50-100 kg de S et de 20-40 kg Mg/ha s'avère souvent nécessaire.

Principaux ennemis de la culture et méthodes de lutte

Les principaux ennemis de la culture sont les mauvaises herbes (on peut appliquer un herbicide de prélevée), les insectes (noctuelle, tordeuse et pucerons), les nématodes, maladies (mildiou, oïdium, Anthracnose, graisse bactérienne...) et les virus (virus latent de l'artichaut, Virus X de la pomme de terre, nanisme, mosaïque et balai de sorcière). Il faut respecter la rotation culturale (pas de cardon ni d'artichaut après une composacée).

Récolte et manipulation du produit

La récolte commence au stade plein développement des capitules qui doivent être munis d'une partie du pédoncule. Le rendement moyen national est de 10-15 T/ha.

Conditions d'une bonne conservation

Pour une conservation d'une semaine, les meilleures conditions de stockage sont: 1-2°C et 90-95% HR. Le légume doit être vendu le plus rapidement possible, sans conservation si possible. S'il est nécessaire de stocker la production, le local de conservation doit être bien aéré et éclairé afin de sauvegarder la chlorophylle des capitules.

Prof. Ahmed Skiredj, Prof. Hassan Elattir
Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat
Et Prof. Abdellatif Elfadl
Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Agadir

 

 

 

Category : ARTICHAUT | Write a comment | Print

Comments

PATRIC ANGELO , le 04-01-2011 à 15:18:45 :

ARTICHAUD TENERIFE

HOLA ! J´AIMERAI SAVOIR SI VOUS POUVEZ MÉNVOYER DES GRAINES D´ARTICHAUD POUR QUE JE LES PLANTES A TENERIFE , EN LA PARTIE NORD PLUS HUMIDE . MERCI .

PATRIC ANGELO LECAT CALLE E. SERRA RUS 38008 STA. CRUZ DE TENERIFE

www.progettomeristema.com, le 15-07-2010 à 19:06:50 :

Plantes d'atichauto en vitre

Nous produisons artichaut plantes par méristème. Si vous êtes intéressé à acheter ces plantes réhabilitées et de choisir, visitez notre site et contactez un de nos officiels
Merci
Francesco Taddeo

| Contact author |