Oïdium » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Oïdium

2/10/2009

Oïdium

Champignon de la famille des érysiphacées . Chacun sa plante préférée, il y a plus de 100 espèces. Ainsi l'oïdium du rosier n'ira pas sur votre courgette, et réciproquement.
L'odium s'attaque à la vigne, aux rosiers, aux arbres fruitiers, aux groseilliers et aux légumes. Gourmand va !

Symptômes : les feuilles sont recouvertes de mycélium blanc, sur les deux faces, une sorte de poudre blanche. La feuille s'enroule, se dessèche. Privée de possibilité de synthétiser la chlorophylle la plante végète.

Périodes : à partir de mai, temps sec, mais forte humidité ambiante

Risques de développement : les étés chauds et humides.

Erysiphe graminis : oïdium des céréales
Sphaerotheca pannosa : oïdium des rosiers
Erysiphe cichoracearum : oïdium des concombres et des courgettes
Podosphaera aphanis : oïdium du fraisier
.... et çà continue

Prévenir : espacer les plantes, ne pas favoriser plus d'humidité que nécessaire en arrosant trop

Guérir : au début de l'attaque, il est parfois possible de ne supprimer (brûler) que les feuilles atteintes.. on peut tenter.

Traiter au lait, cela marche et n'est pas toxique

Le lait à la rescousse :

Mélanger 9 litres d'eau pour un litre de lait (écrémé ou demi écrémé).
Pulvériser une fois par semaine par temps sec.
Ce n’est pas plus cher qu'un fongicide chimique et plus écologique. Attention toutefois à ne pas surdoser le lait, ce qui pourrait provoquer l'apparition d'autres maladies.

 

Source : http://www.jardin-a-manger.com

Category : CHAMPIGNONS PATHOGENES | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |