Le bananier une plante du Paradis » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Le bananier une plante du Paradis

17/9/2009

bananierLe bananier une plante du Paradis

 

Le bananier est cité dans le Coran comme étant une plante existante au Paradis ; les bienheureux pourront y manger de ses fruits, comme il est dit dans ce verset :

 

« Et les gens de la droite ; que sont les gens de la droite ? (Ils seront parmi) des jujubiers sans épines, et parmi des bananiers aux régimes bien fournis, dans une ombre étendue (près) d’une eau coulant continuellement, et des fruits abondants ni interrompus ni défendus, sur des lits surélevés »
Sourate 56, Al Waqi’a (L’évènement), versets 27 à 34

 

Les arbres du Paradis ne sont pas les mêmes que ceux qu’il y a sur terre : ceux que tu connais produisent des fruits à une certaine période, à une saison bien précise et dépendent de la volonté d’Allah, du temps, des ressources de la terre et du travail humain, alors que ceux du Paradis produisent sans arrêt, par la grâce d’Allah, des fruits savoureux.

Il existe environ 50 espèces de bananiers. Le bananier n’est pas vraiment un arbre mais plutôt une plante qui peut mesurer de 7 à 12 mètres de hauteur. Son tronc n’est pas constitué par un bois comme celui des autres arbres mais il est formé par les énormes gaines qui recouvrent chaque feuille et celles-ci sont emboîtées les unes dans les autres. Aussi, il ne se ramifie pas en branches comme les arbres ordinaires.

Savais-tu que le mot banane est d’origine arabe et signifie doigt ? Ce sont les fleurs femelles qui produisent les bananes. Celles-ci se groupent en grosses grappes appelées régimes : il peut y avoir jusqu’à 100 fruits par régime.

 La banane est un des fruits les plus consommés au monde. On mange le fruit, on en fait aussi un jus. Mais la banane n’est pas la seule partie consommée du bananier : avec les grandes feuilles de bananier, les Indiens écrivaient dessus, s’en servaient pour en faire des assiettes, des couvertures ou des parapluies. D’autres peuples s’en servaient comme toit, afin de recouvrir leurs cases.
 

En Extrême-Orient, les bourgeons sont consommés en salade. Le tronc est utilisé pour construire des barrages ou nourrir le bétail. Les fibres servent à fabriquer des liens, des vêtements, des chapeaux, des filets de pêche et même des billets de banque. Dans certaines îles, les graines des espèces sauvages servent à confectionner des colliers.

Aussi, le petit bananier peut se trouver en appartement car il est très beau et certaines de ses fleurs sont si belles qu’elles composent les bouquets de fleurs.

 

Source : http://www.aslim-taslam.net

Category : BANANIER | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |