Le bananier Conseils, maladies et ravageurs » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Le bananier Conseils, maladies et ravageurs

14/9/2009

Le bananier Conseils, maladies et ravageurs

Support

Tout bananier portant un régime non récolté doit être soutenu à l'aide de tuteurs tel des bambous, poteaux ou fourches. Ceci permet d'éviter la chute des plantes. Après des fortes pluies, les plantes qui sont penchées devront être redressées avec précaution afin de ne pas abîmer le système racinaire. Au besoin, un deuxième tuteur pourra soutenir la hampe floral ou le régime.
Ensuite on rebouchera avec la terre toute cavité formée au pied de la plante après le redressement de celle-ci, et on tassera légèrement autour. Cette pratique évitera la perte du régime.

Suppression des rejets (baba) :

1.     Au cours de la croissance, des rejets font leur apparition d'une façon continue. Il faut les éliminer régulièrement car un grand nombre de rejets est préjudiciable au rendement. Toutefois on laisse un nouveau rejeton à intervalle de 3-4 mois. Ainsi chaque fossé produira un régime tous les 3-4 mois. Il faut replanter tous les cinq ans, car le rendement diminue avec l'age de la souche.

2.     Garder au moins 2 rejets par plant pour le renouvellement des plantations traditionelles.

Buttage

Faire un léger buttage à chaque application de fertilisants.

Ablation du popote (bourgeon mâle) :

1 mois après la sortie de l'inflorescence, couper le popote (bourgeon mâle) qui pend à l'extrémité et aussi les mains rabougries. Il est nécessaire de laisser une longeur de hampe suffisante après la dernière main conservée au régime afin d’éviter la remontée des champignons pathogènes (environ 15cm).

Irrigation

Arroser copieusement juste après la plantation et journellement jusqu'à l'établissement de la plante. Ensuite, espacer les arrosages en tenant compte de la pluviosité. Augmenter le taux d'arrosage à la floraison. L'idéal est un régime de 120 - 160 mm de pluie par mois.

Contrôle des insectes et maladies

1.     Charancons (cosmopolites sordidus)
Faire une aspersion des fossés avec du DURSBAN 4E à 2.0 ml/L d'eau lors de la plantation.

2.     Banana leaf roller (Erionata thrax)
Les larves causent l'enroulement des feuilles et s'y cachent. Pour les contrôler, il est nécessaire de les enlever à la main, ou de couper les parties des feuilles affectés et les brûler et faire 2-3 applications de FOLIMAT 50% à 1mL/L d’eau à 15 jours d’intervalle.

3.     La maladie des tâches foliaires : généralement, des grosses pluies accompagnent les cyclones et l'humidité ambiante reste élevée pendant plusieurs jours. Ceci est favorable à la propagation de la maladie des taches foliaires. Il est indispensable d'enlever de la parcelle tout débris et feuilles malades. Pour lutter contre ce problème, on favorisera l'aération et l'ensoleillement de la parcelle. Le cultivateur prendra soin cependant de ne pas confondre cette maladie avec les taches de nature non-pathogénique. L'épandage des fongicides est aussi recommandé pour contrôler l'incidence de cette maladie. Pour rappel, le programme est reproduit dans le tableau suivant :

 

Période critique

Période non-critique

Mois

Janvier à Mai

Juin à Décembre

Conditions climatiques et effets

Chaudes et humides, favorables à la propagation de la maladie des tâches foliaires

Fraiches et relativements sèches, non-favorables au développement de la maladie

Produits recommandés

Folicur ou Benlate en mélange avec Bacoil**

Topsin ou Benlate avec Bacoil**

Programme d'applications

Deux applications de Folicur suivies d'une application de Benlate en séquence à intervalles de 3 semaines

Une application de Topsin suivie d'une application de Bentale en alternance, à intervalles de 3 semaines

Dosages

Folicur : 400 ml/ha (170 ml/arp)
Benlate : 300g/ha (125g/arp)
Bacoil : 7l/ha(2.95/arp)

Topsin : 600ml/ha (250ml/arp)
Benlate : 300g/ha (125g/arp)

*Traiter seulement en cas de réelle nécessité

**Nouveau adjuvant

Source : Farming News - AREU

 

 

Tags : FRUITS
Category : BANANIER | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |