Pourriture grise » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Pourriture grise

7/9/2009

Pourriture grise.

Ce qu'on appelle pourriture grise est dû au botrytis cinerea. C'est un champignon qui s'attaque aux feuilles et aux tiges et aux fruits de nombreuses plantes : Fraisiers, salades, tomates, aubergine, fabacées...vigne

Symptômes : les parties atteintes se couvrent d'un feutrage gris.

Périodes : Automne et printemps principalement. Une température assez fraîche, entre 15 et 20 °C et une forte humidité ambiante, peu de lumière

Risques de développement : les cultures sous abris et sous serre y sont très sensibles.
Le champignon affectera des plantes étiolées, déjà affaiblies et / ou endommagées par des plaies.
Les terres trop azotées constituent un terrain favorable au développement.
Il s'installera aussi sur les plantes lésées par du gel.

Quand la pourriture devient noble : utilisé pour certains vins liquoreux et blanc, le botrytis troue la pulpe et envahit le grain de raisin. Ce faisant, il assure l'évaporation de l'eau du grain, concentre le moult. La teneur en sucre et en aromes augmentent, donnant à ces vins leur goût caractéristique. Par contre le botrytis est catastrophique pour les vins rouges.

A noter : le botrytis s'adapte aux fongicides chimiques et développe des résistances.

Prévenir : c'est la défense essentielle pour ce champignon.
Sous abri, veiller à bien aérer, favoriser l'assèchement, bien nettoyer en enlevant tous les déchets de culture, et veiller à avoir suffisamment de luminosité pour éviter l'étiolement.

Sous abri ou en pleine terre : Espacer pour que l'air circule bien entre les plants. Arroser de préférence en milieu de journée, pour ne pas maintenir trop l'humidité.
Veiller au bon drainage du sol.
Tuteurer et éviter que les plantes traînent sur le sol. Bâcher les fraisiers.
Manipuler toutes plantes sans les blesser.
Ne pas enrichir la terre en engrais azotés en cours de culture.
Associer des alliacées , de l'ail par exemple.

Utiliser la décoction de prêle, riche en silice, pour renforcer les plantes

Décoction de prêle

Mettre à tremper pendant 24 heures 1 kg de prêle fraîche (parties aériennes) ou 150g de prêle séchée dans 10 litres d'eau. Faire bouillir pendant vingt minutes, couvrir et laisser refroidir. Diluer 5 fois avant d'appliquer au feuillage. Utiliser en arrosage au printemps et en automne une fois par semaine.

Prévenir : choisir une variété résistante.

Désherber : certaines plantes servant de "réservoirs" aux virus entre deux cultures .

Dissuader les pucerons de venir en paillant le sol avec des matières plastiques réflechissantes ou de l'aluminium.
A noter : le virus peut être inoculé par un puceron de passage, qui "goûtait" la plante en quelque sorte, puis qui est reparti sans installation d'une colonie sur la plante.
Protéger les pépinières avec des voiles.

Guérir : pas de méthode. Supprimer les plantes atteintes dès l'apparition des symptômes, les brûler.

Source : http://www.jardin-a-manger.com

Category : CHAMPIGNONS PATHOGENES | Write a comment | Print

Comments

 meszamoursbynath66, le 08-09-2009 à 07:39:32 :

KIKOU

Ce petit passage pour juste te souhaiter un bon
apres-midi dans la joie et la bonne humeur bien sur !!
Bonne continuation !


GRΘS BISΘUSSSS ENSΘLEILLEEEE !!


| Contact author |