Fruits et légumes, un enjeu mondial » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Fruits et légumes, un enjeu mondial

1/9/2009

Fruits et légumes, un enjeu mondial

Les fruits et légumes sont des produits à forte valeur ajoutée et à haute valeur

nutritionnelle, riches en vitamines, en minéraux, en fibres et en molécules naturelles uniques. Pourtant, dans les pays industrialisés comme dans les pays en

développement, leur consommation est insuffisante. Or, ils sont également un moteur social et ils créent de nombreux emplois.

Aussi sont-ils au cœur des enjeux mondiaux de sécurité alimentaire, de santé publique et de lutte contre la pauvreté.

 

Production mondiale

La production mondiale est estimée à plus de 500 millions de tonnes de fruits, 700 millions de tonnes de légumes et 750 millions de tonnes de tubercules.

Dans cet ensemble, les régions chaudes – intertropicales et proches des tropiques – produisent les deux tiers des fruits et la moitié des légumes et des tubercules. Dans la plupart des pays tropicaux, les fruits et légumes sont surtout produits par de petites exploitations familiales, qui alimentent les marchés locaux, nationaux et même internationaux. Les grandes exploitations sont plutôt orientées vers la vente en supermarché et vers l’exportation.

 

Une arme pour lutter contre la malnutrition

Dans le monde, plus de 800 millions de personnes sont sous-alimentées :

elles souffrent d’un apport énergétique insuffisant associé à des carences en protéines, en vitamines et en minéraux.

Parmi elles, environ 200 millions d’enfants de moins de 5 ans sont atteints de troubles physiques et mentaux liés à ces carences. Les fruits et légumes, par leur richesse en minéraux et en vitamines, sont indispensables à la lutte contre cette malnutrition.

 

L’apport santé

Dans les pays en développement, l’espérance de vie n’excède pas 50 ans et la malnutrition est la cause de la moitié des décès des enfants de moins de 5 ans.

Sur le continent africain, près de 70 % de la population sont affectés par la carence en fer.

En Afrique sub-saharienne, près de 40 % des habitants sont affectés par la carence en vitamine A.

Pour un adulte

• avec 600 g de fruits et légumes par jour, l’effet préventif est avéré contre les maladies chroniques (obésité, diabète de type II, maladies cardio-vasculaires et certains cancers)

• entre 400 et 600 g par jour, le risque est diminué

• en dessous de 400 g par jour, le risque est élevé.

 

Une diversité de fruits à préserver

P lus de 1 200 espèces sur le continent américain, 500 en Asie, et sans doute

1 200 sur le continent africai

Category : AGRICULTURE ET MONDIALISATION | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |