Les oasis de Tunisie : 10% des recettes des exportations agricoles » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Les oasis de Tunisie : 10% des recettes des exportations agricoles

23/8/2009

Oasis Tunisie

Les oasis de Tunisie : 10% des recettes des exportations agricoles

 

Les oasis de Tunisie recèlent une richesse naturelle de 4 millions 155 mille palmiers-dattiers dont 47% se trouvent dans la région de Kébili. Elles contribuent à 4% de la production agricole nationale et à hauteur de 10% des recettes des exportations agricoles.

La variété « Deglet Nour » représente 63% des palmeraies des oasis tunisiennes, dont un million 590 mille palmiers dans le gouvernorat de Kébili.

Partant de ce constat, un atelier de travail a été organisé mercredi 25 février à Douz sur « La gestion des ressources naturelles et le développement durable dans les oasis du gouvernement de Kébili » à l'initiative de l'institut national de recherche dans l'ingénierie rurale en coopération avec le commissariat régional au développement agricole de Kébili et le concours du fonds français de solidarité prioritaire.

Cet atelier s'inscrit dans le cadre d'un projet d'économie de l'eau en systèmes irrigués au Maghreb (SIRMA) entrepris en vue de réaliser les études scientifiques sur les Oasis de Nefzaoua avec un financement du ministère français des affaires étrangères.

Ouvrant les travaux de cet atelier, Mr Abderrazek Daaloul, secrétaire d'Etat chargé de la pêche a relevé l'importance des recherches appliquées en cours de réalisation dans ce projet, dans la rationalisation de la gestion des ressources hydrauliques dans les oasis tunisiennes, en vue d'une exploitation optimale des ressources et du sol, mais aussi en vue de garantir la pérennité de la production et l'amélioration de la productivité de ces oasis. Il a appelé à élargir l'application des résultats de ces recherches à plus large échelle.

Le secrétaire d'Etat a souligné que le gouvernorat de Kébili assure 50% de la production nationale de dattes et 67% de la production nationale de la variété Deglet Nour.

Le secteur emploi près de 46 mille personnes, soit 30,4% des forces de travail dans la région. Des plans de développement ont été mis en place dans la région pour la consolidation du secteur. Il s'agit de plusieurs projets basés sur les résultats de la recherche scientifique appliqués.

Une cinquantaine de puits profonds géothermiques ont été creusés et équipés de plus de 28 refroidisseurs d'eaux chaudes, outre la maintenance et l'amélioration du réseau de gestion des eaux d'irrigation au profit de plus de 23 mille hectares dans le cadre d'un projet d'amélioration des périmètres irrigués.

Dans la région de Ghizen (Douze Nord), le secrétaire d'Etat a inspecté l'avancement de l'exécution d'un projet destiné au développement agricole fourrager et à la consolidation des initiatives locales, moyennant des investissements de l'ordre de 11 millions de dinars. Ce projet se consolidera au cours de l'année 2009 par la création d'un nouveau laboratoire régional de production de semences fourragers moyennant un investissement de l'ordre de 600 mille dinars.

Dans la région de Jemna, m.Abderrazek Daaloul a visité la société de mise en valeur, outre un projet de cultures utilisant les technologies géothermiques. Le projet est composé de 50 unités protégées, une unité de conditionnement de légumes destinées à l'exportation dans la région de Bazma (Kébili sud). Dans la région d'El Mansoura (Délégation de Kébili nord), le secrétaire d'Etat a inspecté un projet de pisciculture utilisant les eaux géothermiques.

Source : TAP

 

Site : http://www.investir-en-tunisie.net

 

Category : TUNISIE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |