GHARDAÏA- Menace sur les palmiers » maladies des plantes , agriculture et écologie

 GHARDAÏA- Menace sur les palmiers

17/7/2009

GHARDAÏA- Menace sur les palmiers
05 Juillet 2009

 

Quelque 133,5 millions de DA ont été débloqués pour la lutte contre les parasites affectant les palmeraies dans dix wilayas productrices de dattes, a-t-on appris de la Direction des services agricoles de Ghardaïa.
Cette dotation financière a été consentie, dans le cadre du Fonds de promotion zoosanitaire et de la protection phytosanitaire (Fzpp), par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural pour la campagne 2009 de lutte préventive contre les parasites de boufaroua et myelois, a précisé la même source.
L’opération touchera près de quatre millions de palmiers dattiers des wilayas d’Adrar, Tamanrasset, Tindouf, Ghardaïa, Biskra, Ouargla, El Bayadh, El Oued, Illizi, et Béchar, a ajouté la même source. Le traitement contre les parasites destructeurs de la production phoenicicole sera effectué par les services de l’Institut national de protection des végétaux (Inpv), et des micro-entreprises locales de jeunes créées dans le cadre des programmes du Plan national de développement de l’agriculture (Pnda).
Les services de l’Inpv sont également chargés du suivi et du contrôle de l’opération à travers l’ensemble des wilayas concernées par cette campagne, selon le même responsable.
Considéré comme un moteur du développement économique et social local oasien du pays, le palmier dattier (phoénix dactylifera) qui compte en Algérie plus de 18 millions de plants dont plus de dix millions productifs, fournit un réservoir génétique évalué à un millier de variétés dont les plus répandues sont Deglet Nour, El Ghars, Timjouhart, Bent Kbala et Degla Beida. Pour faire face à toute infestation par ces parasites de la production phoenicicole, la wilaya de Ghardaïa a bénéficié, dans le cadre de cette campagne, de 6 millions de DA pour traiter quelque 350.000 palmiers dattiers producteurs, a indiqué le DSA.
Le traitement de ces parasites sera pris en charge par la station de l’Inpv de Ghardaïa et sept micro-entreprises locales de jeunes spécialisées dans le secteur de l’agriculture. La wilaya de Ghardaïa qui compte plus de 1,2 million de palmiers dattiers dont 825.000 productifs, compte réaliser, cette saison, selon les services agricoles de la wilaya, une bonne récolte qui reste toutefois tributaire des conditions climatiques, du suivi phytosanitaire et du traitement préventif contre ces maladies.
Le boufaroua et la myelois sont des vers qui tissent, autour d’un régime de dattes, une toile semblable à celle de l’araignée et rongent le fruit et étouffent le palmier, causant une baisse sensible de sa productivité et de la qualité du produit de l’arbre, selon les spécialistes de la DSA de Ghardaïa.

R.R

Source : http://www.lexpressiondz.com/

 

Category : PALMIER DATTIER - PHOENICICULTURE - 1 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |