Eau : 250 millions d’Africains à sec » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Eau : 250 millions d’Africains à sec

15/4/2009

Eau : 250 millions d’Africains à sec

La pénurie d’eau a des impacts majeurs sur la santé des populations et sur leur alimentation.

Le 30/03/2009, par Agence Idé , David Solon

 

situation stress hydrique nord Afrique

Le continent noir comptera, en 2030, 1,5 milliard d’habitants, soit quatre fois plus qu’en 1970. De l’ONU à la Banque mondiale en passant par le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec), toutes les études prédisent à l’Afrique de nouvelles décennies douloureuses en matière d’accès à l’eau. Déjà, 300 millions d’Africains sont exclus des réseaux potables. Or, plus de la moitié des habitants de ce continent souffrent de maladies liées à l’absence ou à la qualité du précieux liquide.

Certes, les changements climatiques ne constituent pas la seule explication au stress hydrique que subiront ces populations. L’industrialisation, la déforestation, la pression démographique et l’urbanisation s’ajoutent aux dérèglements du continent. Mais l’ONU annonce que 75 à 250 millions d’Africains seront directement touchés par la pénurie d’eau provoquée par la hausse globale des températures. Et l’impact dépasse la seule question de l’accès à l’or bleu. La raréfaction de la ressource ajoutée à la modification de la fréquence et de l’intensité des précipitations ont toutes les chances de bouleverser l’agriculture et donc les filières d’alimentation. Le Zimbabwe ou le Cameroun sont perturbés par le décalage dans le temps de la saison des pluies. Ils envisagent déjà d’abandonner certaines cultures comme le maïs et de se plier à des alternatives, comme le millet.

Source : http://www.terra-economica.info/

 

Category : IRRIGATION / HYDRAULIQUE - 1 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |