Botanique chercheurs et amateurs unissent leurs forces » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Botanique chercheurs et amateurs unissent leurs forces

27/3/2009

Botanique  chercheurs et amateurs unissent leurs forces

Pour connecter chercheurs et amateurs dans le domaine de la botanique, six organismes de recherche, dont le Cirad, et une association, lancent le projet Pl@ntNet, un réseau collaboratif organisé autour d’une plateforme logicielle dédiée aux plantes. Pl@ntnet bénéficie d’un soutien financier de 3 millions d’euros d’Agropolis Fondation.

Vous êtes en train de marcher dans la nature quand vous découvrez une plante dont vous ignorez l’identité. Grâce à votre téléphone portable, vous vous connectez alors à Internet puis à l’interface de Pl@ntNet. Vous envoyez la photo de cette plante ou bien faites une recherche à partir de ses caractéristiques morphologiques, phénologiques et/ou écologiques. Quelques secondes plus tard, vous obtenez votre réponse tout en enrichissant une base de données de vos observations. Science-fiction ? Plus pour longtemps. Car la technologie est quasi prête. Encore faut-il pouvoir accéder aux données et aux logiciels le permettant. C’est le pari qu’ont décidé de relever des chercheurs et des amateurs. L’idée est simple et de plus en plus répandue aujourd’hui : elle consiste à monter un réseau communautaire à la fois fournisseur et utilisateur de données. « Cela ne peut fonctionner qu’avec des personnes qui souhaitent mettre en partage leurs connaissances, leurs expertises et leurs compétences, explique Daniel Barthélémy, directeur de l’unité mixte de recherche Amap au Cirad. C’est aussi le principe du développement des logiciels libres. »

Le nom de ce réseau sera donc Pl@ntNet. Il sera développé au travers d’un site Internet où seront accessibles des logiciels interopérables. Ceux-ci fonctionneront aussi bien en ligne, qu’hors ligne et seront issues du développement d’outils actuels : Plantnote pour la gestion des données, Idao pour l’identification assistée par la construction de portraits robots, Ikona pour interroger et classer des banques d’image par le contenu visuel, et enfin eFlore permettant la consultation d’index et données botaniques.

Le portail accueillera des bases de données qui lui seront propres mais sera également connecté à des bases de données externes. Aussi faciles d’usage que transparents, ces outils permettront aux chercheurs et à tous les citoyens intéressés de mutualiser les moyens et leurs compétences autour de projets communs.
Nombreux sont, en effet, les observateurs amateurs qui ne disposent ni des outils, ni des méthodes scientifiques pour structurer leurs observations. Par ailleurs, les professionnels, moins nombreux que par le passé, ne peuvent accumuler un nombre suffisant d’observations pour répondre aux enjeux actuels. Au travers de Pl@ntNet, le citoyen aura alors accès à des outils et des données sans être dépendant du spécialiste, tandis que le chercheur pourra s’appuyer sur des réseaux de terrain lui permettant de réaliser plus efficacement différents types d’études comme le suivi de la répartition des plantes et de leur évolution.

Le site web devrait ouvrir d’ici le mois de juin 2009. Les outils y seront disponibles sans toutefois être encore interconnectés. L’association Tela Botanica, dont l’éthique de fonctionnement est parfaitement adaptée à la philosophie du projet, testera la plateforme au travers de ses 10 000 membres répartis dans plus de 50 pays. Le projet initial doit durer quatre ans avant d’obtenir un système fiable qui aura été validé au travers de plusieurs cas d’études. Il mobilisera une soixantaine de personnes issues de six organismes de recherche français (Cirad, CNRS, Inra, Inria, IRD, Université Montpellier II) et plusieurs institutions internationales. Le financement du projet, qui s’élève à environ neuf millions d’euros dont trois provenant d’Agropolis Fondation, permettra notamment le recrutement de vingt personnes.

lundi 23 mars 2009

Contact : contact@plantnet-project.org

Source : http://www.cirad.fr

Category : RECHERCHE SCIENTIFIQUE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |