Mortelle culture du coton » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Mortelle culture du coton

26/2/2009

 

 

 

fleur_coton

Mortelle culturedu coton

FREDOBIO| Mardi 11 Janvier 2005

Si la culture du coton n'occupe que 2.5% des surfaces cultivés de la planète, elle reçoit 10% des pesticides et presque 25% des insecticides utilisés dans le monde. Cela représente un énorme marché d'environ 2.6 milliards de dollars.
Une véritable manne pour des firmes comme Agrevo, Syngenta, Bayer, Cyanamid, DuPont de Nemours, Aventis......
Les principaux pays producteurs de coton sont la Chine, les Etats-Unis,l'Inde,l'Ouzbékistan et le Pakistan.

Les producteurs de coton utilisent des insecticides et fongicides qui comptent parmi les plus dangereux du marché, parmis lesquels l'aldicarbe, le phorate, l'endosulfan... Des défoliants très toxiques, tel le 2,4-D et le 2,4,5-T, composant de « l'agent orange » (défoliantutilisé pendant la guerre du Vietnam).
On est passé de 10 traitements annuels par avion dans les années 1950, à 30voire 40 traitements dans certaines régions.

Les pesticides employés constituent un danger réel non seulement pour les agriculteurs, mais aussi pour les communautés résidant au voisinage des zones de culture, pour la vie sauvage et pour l'environnement naturel.

La désertification de l'Ouzbékistan:

l'emploi intensif de pesticides allié à l'irrigation forcenée a stériliséles terres, trop contaminées par les pesticides et le sel.
l'irrigation des champs de coton a partiellement asséché la mer d'Aral:
près de 2 millions et demi d'hectares auparavant sous l'eau sont maintenant à sec et salés!
Jadis la 4éme plus grande étendu d'eau douce du monde, maintenant, elle est trop salé et pollué par les pesticides pour que les poissons y vivent normalement: il ne reste plus que 4 espèces sur les 24 originelles.

Les ressources en eau « potable » sont également contaminées et on trouve de plus en plus de résidus de pesticide dans le lait maternel.
La population de la région connaît des problèmes de santé très importants.
On assiste à une augmentation effrayante des malformations congénitales, des cancers, des maladies infantiles, des maladies du foie et des reins, etc.

 

Source :http://www.fredobio-asso.org

 

 

Category : PESTICIDES | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |