La pomme de terre (culture, maladies et ravageurs, usages, chiffres) » maladies des plantes , agriculture et écologie

 La pomme de terre (culture, maladies et ravageurs, usages, chiffres)

12/2/2009

 

 

 

La pomme de terre (culture, maladies et ravageurs, usages, chiffres)

Culture

La pomme de terre est une plante exigeante en engrais ,de préférence organique par du fumier ou du compost, un engrais vert peut être utilisé. Ses besoins par tonne de pomme de terre sont de l'ordre de 3,2 kg d'azote, 1,6 kg de phosphore et 5,5 à 6 kg de potassium .En agriculture intensive, ces fertilisants sont apportés sous forme d'engrais minéraux chimiques. La plupart du temps un labour est effectué suivi de plusieurs hersages . Dans la plupart des terres,elle est cultivée sous une butte dans une terre assez fine. Pour tubériser, c'est-à-dire former des tubercules, la pomme de terre a besoin d'obscurité. Le buttage en apportant de l'obscurité aux rameaux souterrains favorise donc l'augmentation du nombre de tubercules. Les rendements varient de 20 à 50 tonnes par hectare. La pomme de terre est souvent cultivée dans une terre sableuse, plus propice à sa croissance.

Pour les jardiniers amateurs, il faut noter que les pommes de terre non bio sont souvent traitées afin d'éviter leur germination .

Principales maladies

La pomme de terre peut être la cible de plus de 200 maladies. C'est pour cette raison que les agriculteurs utilisent le plus souvent des"plants certifiés" sans virus même si l'utilisation de plants fermiers ("rataplants",c'est à dire des pommes de terre issues de la récolte précédente du fermier) est toléré.

Les maladies les plus communes sont :

- Mildiou (Phytophthora infestans),

- Rhizoctone brun (Rhizoctonia solani),

- Gangrène de la pomme de terre (Phoma exigua),

- Fusariose

- Pourritures bactériennes (bactéries), dont  Pseudomanas solanacearum (Smith) qui peut justifier des interdictions d'importation

- Gale commune (Streptomyces scabies)

- Gale argentée (Helminthosporium solani),

Principaux ravageurs

Utilisation

Usage alimentaire

Les pommes de terre sont riches en glucides  etcontiennent des protéines, minéraux (en particulier du potassium etdu calcium ) etde la vitamine C  (néanmoins, on trouve plus de vitamines C dans les pommes de terre quiviennent d'être récoltées). Elles sont peu caloriques (moins de80 kilocalories pour 100 grammesdu légume), sous réserve d'être accommodées sans excès de matière grasse (100 g de pomme de terreschips peuvent apporter plus de 500 calories contre 80 pour 100 g de pommes de terrecuites à l'eau). Toutefois, elles présentent un index glycémique élevé (de 57 à 86), ce qui peutfavoriser la prise de poids. Si on a hésité à les consommer jusqu’à la seconde moitié du XVIIIe siècle elles ont depuis été accommodées de toutes les façons possibles, les grandsclassiques étant les frites, la purée, les pommes de terre bouillies (ou àl'anglaise), le potage poireaux-pommes de terre, les pommes sautées ou rissolées ou les salades composées.

Pomme de terre
crue (avec peau)

Valeur nutritionnelle
moyenne pour 100 g

Eau

77 g

Valeur calorique

70 kcal

Protides
Glucides
Lipides

2 g
19 g
0,1 g

Provitamine A
Vitamine B1
Vitamine B2
Vitamine B6
Vitamine C
Vitamine PP

5 mg
0,11 mg
0,04 mg
0,25 mg
19,5 mg
1,2 mg

Fer
Calcium
Magnésium
Phosphore
Potassium
Sodium

1,8 mg
9 mg
10 mg
26 mg
255 mg
2,4 mg

Fibres

1,4 g

Dans les régions de grande production,comme le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie enFrance, la pomme de terre a fait naître une importante industrie detransformation industrielle, qui produit notamment des chips, de la purée déshydratée, des préparationssurgelées…

Usage industriel

La fécule, appelée aussi amidon, a denombreuses utilisations. Dans l'alimentation, elle peut remplacer la farine, êtreemployée comme épaississant dans les sauces. On l'utiliseaussi dans la pâtisserie industrielle et la confection des biscottes.

Mais c'est dans l'industrie nonalimentaire que se trouvent la plupart des débouchés : elle entre dans lacomposition de certains médicaments, dans celle du rouge à lèvres ou des couchespour bébés, dans la papeterie,le textile, lecontreplaqué. Traité par eau chaude, l'amidon est appelé empois et entredans la confection du caoutchouc ou dans le glaçage du papierphoto.

Depuis 2007, on peut même utiliserla fécule de pomme de terre afin de produire du bio-plastique ainsi qu'unproduit de lutte contre les feux de forêts : le Gel-Feu

Usage linguistique

Même si on emploie couramment leterme de patate pour désigner la pomme de terre, on ne confondra pas cetubercule avec la patate douce (Ipomoea batatas), qui appartientpour sa part à la famille des Convolvulacées.

Quelques chiffres

En 2003 (source : FAO),la production mondiale s'est élevée à 311,4 millions de tonnes,pour 192 000 km² plantés, soit un rendement moyen de 1 480 tonne/km².

Les principaux producteurs sont les suivants :

  1. Chine : 45 000 km² - 66,8 millions de tonnes ;
  2. Union européenne (à quinze) : 1,27 - 43,3
  3. Russie : 3,29 - 35,9
  4. Inde : 1,40 - 24,0
  5. États-Unis : 0,51 - 20,8
  6. Ukraine : 1,60 - 17,6
  7. Pologne : 0,80 - 13,5

Au sein de l'Union européenne à 25, le plus gros producteur estla Pologne,devant l'Allemagne.Le rendement moyen dans l'Europe des quinze est de 3 420 tonne/km² et de1 670 tonne/km² en Pologne. Les plus importants producteurs européens sontles suivants  :

  1. Pologne : 8 000 km², 13,49 millions de tonnes
  2. Allemagne : 2 836,24 km², 10,17 millions de tonnes
  3. Royaume-Uni : 1 600 km², 6,97 millions de tonnes
  4. France : 1 620 km², 6,40 millions de tonnes
  5. Pays-Bas : 1 571,29 km², 6,39 millions de tonnes
  6. Espagne : 1 023 km², 2,72 millions de tonnes

Principaux paysproducteurs

Production en tonnes. Chiffres 2004-2005
Données de FAOSTAT (FAO) Base de données de la FAO, accès du 14 novembre 2006

 Chine

70 036 279,00

21 %

73 036 500,00

23 %

 

 Russie

35 914 240,00

11 %

37 461 488,00

12 %

 

 Inde

25 000 000,00

8 %

25 000 000,00

8 %

 

 Ukraine

20 754 800,00

6 %

19 462 000,00

6 %

 

 États-Unis

20 685 670,00

6 %

19 151 080,00

6 %

 

 Allemagne

13 044 000,00

4 %

11 624 000,00

4 %

 

 Pologne

13 998 654,00

4 %

11 009 392,00

3 %

 

 Biélorussie

9 902 100,00

3 %

8 185 000,00

3 %

 

 Pays-Bas

7 487 700,00

2 %

6 835 985,00

2 %

 

 France

7 255 378,00

2 %

6 680 817,00

2 %

 

 Royaume-Uni

6 316 000,00

2 %

5 815 000,00

2 %

 

 Bangladesh

3 907 000,00

1 %

4 855 000,00

2 %

 

 Canada

5 170 790,00

2 %

4 850 000,00

2 %

 

 Iran

4 180 000,00

1 %

4 200 000,00

1 %

 

 Turquie

4 800 000,00

1 %

4 170 000,00

1 %

 

 Roumanie

4 230 210,00

1 %

3 985 000,00

1 %

 

 Pérou

2 996 090,00

1 %

3 284 223,00

1 %

 

 Brésil

2 931 180,00

1 %

2 950 990,00

1 %

 

 Japon

2 842 000,00

1 %

2 708 000,00

1 %

 

 Belgique

3 229 622,00

1 %

2 653 949,00

1 %

 

Autres pays

65 752 492,00

20 %

65 297 137,00

20 %

 

Total

330 434 205,00

100 %

323 215 561,00

100 %

 

Bibliographie

  • (fr) Lucien Dupouy, Pour bien cultiver, conserver et utiliser la pomme de terre, Collection Rustica, Ed. de Montsouris, Paris, 1946, 62p.
  • (en) Redcliffe N. Salaman, The History and Social Influence of the Potato, Cambridge University Press, 2nd édition, 1985.

Source : http://fr.wikipedia.org

 

 

Tags : LEGUMES
Category : POMME DE TERRE - 1 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |