Traitement des eaux usées- Le filtre à roseaux au lieu des stations d’épuration » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Traitement des eaux usées- Le filtre à roseaux au lieu des stations d’épuration

14/6/2012

Traitement des eaux usées- Le filtre à roseaux au lieu des stations d’épuration

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texteLe 14.06.12

L’association Nautilus de Dellys (est de Boumerdès) vient de réaliser une étude qui consiste à épurer les eaux usées avec peu de moyens et sans recourir aux stations d’épuration.

Les citoyens des localités rurales et des petites cités résidentielles de la région peuvent désormais se passer des stations d’épuration des eaux usées pour la protection de leur environnement. Le procédé est simple : il suffit de créer un espace qui sera rempli d’une couche de gravier, de sable fin et de terre et où l’on devrait implanter du roseau.  

Ces espaces devraient surtout être créés sur les abords des oueds où les eaux usées qui y coulent seront totalement épurées ; elles peuvent même être utilisées dans l’irrigation, indique le président de Nautilus, Laleg Mohamed. Les citoyens des quartiers où les habitations qui ne sont pas raccordées au réseau d’assainissement peuvent utiliser cette alternative pour éviter la pollution de leur environnement. Cette technique a été présentée hier lors des festivités du 2e Salon national de l’environnement et des clubs verts pour les jeunes organisé à la salle omnisports de Boumerdès. Elle a déjà été utilisée depuis plusieurs décennies en Europe. Les premiers essais avaient été effectués durant les années cinquante en Allemagne. C’était le professeur Käte Seidel qui a mis au point le premier système d’épuration des eaux usées, en utilisant des roseaux et des joncs.

Hier, le président du Nautilus précise avoir présenté son étude au wali de Boumerdès afin de les aider pour la préservation de l’écosystème marin sur la côte de Dellys. «Le wali s’est montré d’accord pour tenter l’expérience au niveau de l’oued qui se jette dans la mer à Dellys. Nous avons besoin d’engins qui nous permettent de ramener du gravier et du sable vers l’oued pour y créer un espace d’épuration des eaux usées à l’avenir», a-t-il expliqué avec beaucoup d’enthousiasme.        

Ramdane Koubabi

Source : http://www.elwatan.com/hebdo/environnement/le-filtre-a-roseaux-au-lieu-des-stations-d-epuration-14-06-2012-174706_158.php

Commentaire : rabah.i   le 14.06.12

le nom du président de l'association nautilus est: Mr LALEG Hakim (pas laleg mohammed)

pour information , cette association a été crée au début de l'année 2011.
Elle a été parrainée par le ministère de la jeunesse et des sport pour réaliser un autre projet cette été qui ce tiendra a la wilaya de Boumerdes.
Le projet consiste a visiter les camps de jeunes et les colonies de vacance pour faire des baptêmes de plongée, des initiations en sauvetage secourisme et plusieurs autre activités pour les enfants.

Elle évolue dans la recherche scientifique, et dans le développement des activités subaquatique.
Elle a comme projet à venir de réaliser un reportage sous marin, qui présentera les différentes épaves échouées dans le fond marin de la ville de DELLYS.
L'ASSOCIATION NAUTILUS VOUS INVITE A ASSISTER A CES ACTIVITEE CETTE ETE (TELEPHONE 0770 70 14 82)

Category : IRRIGATION / HYDRAULIQUE - 2 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |