La Cochenille Serpette des Agrumes Lepidosaphes gloverii » maladies des plantes , agriculture et écologie

 La Cochenille Serpette des Agrumes Lepidosaphes gloverii

19/11/2008


La Cochenille Serpette des Agrumes Lepidosaphes gloverii

La cochenille serpette des agrumes est présente en Europe (Espagne, France, Italie, Grèce, ... ), en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud, au Mexique, aux Etats-Unis, et en Océanie.

Elle constitue surtout un frein à la commercialisation des agrumes du fait des tâches vertes qu'elle laisse sur le fruit.

Ordre : Homoptère

Famille : Diaspididae

Statut réglementaire : aucun

Dans cette page Fiche technique
Moyens de lutte
En rapport avec la Cochenille Serpette des Agrumes
 
Fiche technique
Plantes hôtes :

Lepidosaphes gloverii est une espèce polyphage qui, dans les régions méditerranéennes, se retrouve principalement sur Citrus sp.

Morphologie :

1) les adultes

Le bouclier des femelles mesure 2,5-3,5mm de long, est allongé et légèrement convexe. Brun-jaune chez les femelles jeunes, il devient brun noir chez les femelles âgées. Les mâles adultes sont ailés.

2) les larves

Le bouclier larvaire des mâles est similaire à celui des femelles mais plus petit.
Les femelles passent par deux stades larvaires. Le stade L2 présente un point rouge-brun distinctif à l'extrémité de la partie postérieure.
Biologie :
Lepidosaphes gloverii se reproduit de façon sexuée, chaque femelle pondant environ 200 oeufs. Les oeufs d'abord blancs deviennent violacés juste avant l'éclosion. Les jeunes larves mobiles vont se fixer sur les jeunes pousses, les feuilles et les fruits dans les heures qui suivent l'éclosion. On compte plusieurs générations par an.

Symptômes et dégâts :

Sur fruits, la zone où la cochenille est fixée reste verte ce qui entraîne un problème de coloration des fruits. Les prises alimentaires peuvent aussi affaiblir l'arbre.

Moyens de lutte

La période d'intervention se situe au moment des essaimages des larves L1 qui sont le seul stade sensible de l'insecte aux traitements car non protégées par le bouclier. Comme pour les autres cochenilles, pour bien réguler les populations il est très important de bien réaliser les traitements d'hiver à base d'huiles d'hiver appliquées à haut volume.

Pour connaître la liste des produits autorisés, consulter le site: http://e-phy.agriculture.gouv.fr/, rubrique "usages".


source: http://www.fredon-corse.com

Category : AGRUMES | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |