La cochenille rouge du dattier Phoenicococcus marlatti (cockerell) » maladies des plantes , agriculture et écologie

 La cochenille rouge du dattier Phoenicococcus marlatti (cockerell)

20/9/2008

La cochenille rouge du dattier Phoenicococcus marlatti (cockerell)

Géographie : Cette cochenille est présente aux Etats-Unis (Arizona, Californie, Texas), Brésil, Chine, Japon, Iles Madère, Espagne, France, Italie (avec la Sicile), Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, Arabie Saoudite, Israël, Iraq, Iran et en Russie.

Ordre : Homoptera

Famille : Phoenicococcidae

Statut réglementaire : aucun

Ph. United States National Collection of Scale Insects Photographs Archive, USDA Agricultural Research Service, Bugwood.org

Fiche technique
Plantes hôtes

Phoenicoccus marlatti s'attaque aux palmiers : Calamus sp, Daemonorops sp, Pandanus sp, Phoenix canariensis, Phoenix dactylifera, Phoenix reclinata, Phoenix roebelenii, Phoenix sp et Washington filifera et aux Eucalyptus.

Morphologie

A)les adultes

Les femelles adultes sont gris-rosâtre et recouvertes d'une cire poudreuse blanche avec parfois une frange longitudinale sur le dessus. Elles possèdent 17 paires de longs filaments latéraux, la paire postérieure étant aussi longue que le corps. Le corps est ovale et mesure 1,6-4,6mm de long et 0,7-2,5mm de largeur. Les mâles sont plus petits et ailés. Elles sont mobiles.

B) les stades larvaires

Les larves L1 sont aplaties et ovales, jaune clair et possèdent 3 paires de pattes. Très rapidement elles sécrètent une cire protectrice.

Biologie

Les femelles pondent entre 20 et 240 oeufs. Les oeufs peuvent éclorent très rapidement après la ponte. A la fin du stade larvaire L2, les larves qui donneront des mâles cessent de se nourrir et migrent vers des zones abritées où elles sécrètent ces cocons de cire pour finir leur cycle de développement. Les larves femelles passent par 3 stades larvaires complets avant de donner des femelles adultes. A 20-22°C le cycle biologique est d'environ un mois. Les femelles vivent environ 2-3 mois et les mâles que quelques jours. La reproduction est sexuée.

Symptômes et dégâts

Les prises alimentaires entraînent des déformations des organes, des décolorations de l'épiderme et déprécient la valeur marchande des plantes. Elles entraînent une baisse de vigueur et un ralentissement de la croissance. La sécrétion de miellat permet le développement de la fumagine.
Moyens de lutte
Comme pour les autres cochenilles, pour bien réguler les populations il est très important de bien réaliser les traitements d'hiver à base d'huiles d'hiver appliquées à haut volume et les traitements au moment des essaimages de L1.

Pour connaître la liste des produits homologués contre les cochenilles sur les arbres et arbustes d'ornements ainsi que la liste des produits homologués en traitements généraux contre les stades hivernants des ravageurs, consultez le site: http://e-phy.agriculture.gouv.fr

Seuls les produits présentant une icône en face de leur nom sont utilisables par les particuliers. Tous les autres produits doivent être appliqués par des professionnels. Dans tous les cas, avant de traiter, se reporter aux conditions d'utilisation et d'application prescrites par le fabricant et dans le cadre des produits pour particuliers; porter des équipements de protection appropriés.


source: http://www.fredon-corse.com

Category : PALMIER DATTIER - PHOENICICULTURE - 1 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |