Glossaire de termes relatifs à la biotechnologie » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Glossaire de termes relatifs à la biotechnologie

11/9/2008

Glossaire de termes relatifs à la biotechnologie
          
Acides aminés (ou amino-acides) - Ce sont les composants les plus fondamentaux de la matière vivante. Les acides aminés sont des molécules qui contiennent à la fois des groupes fonctionnels d'acides aminés et d'acides carboxyliques.

ADN (acide désoxyribonucléique) - Matériel génétique de toutes les cellules et d'un grand nombre de virus ; molécule qui stocke l'information génétique. L'ADN est une molécule à deux brins reliés faiblement ensemble par l'assemblage de paires de nucléotides. Les quatre nucléotides présents dans l'ADN sont l'adénine (A), la guanine (G), la cytosine (C) et la thymine (T). Dans la nature, les paires ne se forment qu'entre les nucléotides A et T d'une part, et G et C d'autre part ; dès lors, on peut déduire la séquence des bases de chaque brin à partir de celle du brin complémentaire.

Anticorps monoclonal - Anticorps produit en grande quantité en laboratoire à partir d'un seul clone et qui reconnaît un seul antigène. En général, les anticorps monoclonaux sont issus de la fusion d'un lymphocite B, cellule éphémère productrice d'anticorps, et d'une cellule qui se multiplie rapidement, une cellule cancéreuse par exemple. La cellule hybride ainsi produite, ou hybridome, se multiplie elle aussi rapidement et elle produit une grande quantité de l'anticorps visé.

Antigène - En général, c'est une protéine présente sur la surface d'un virus et qui stimule la réponse immunitaire, en particulier la production d'anticorps.

Autoassemblage moléculaire - Assemblage de molécules sans l'intervention d'une source extérieure. L'autoassemblage peut se produire spontanément dans la nature, par exemple dans les cellules (c'est ainsi le cas de l'autoassemblage de la double couche de lipides de la membrane) et dans d'autres systèmes biologiques, aussi bien que dans les systèmes qui ont fait l'objet de manipulations génétiques. De fait, dans beaucoup de systèmes biologiques, diverses molécules et structures s'associent spontanément. L'imitation des opérations d'autoassemblage et la création de nouvelles molécules capables de s'associer spontanément pour former des structures supramoléculaires sont deux techniques importantes de la nanotechnologie.

Bioinformatique (ou génématique) - Il s'agit de l'utilisation des mathématiques appliquées, de l'informatique et de la statistique dans le contexte de l'étude des systèmes biologiques. Les principaux domaines de recherche regroupent l'alignement des séquences, la découverte de gènes, l'assemblage de génomes, l'alignement des structures protéiques, la prévision des structures protéiques, la prévision de l'expression génétique et les interactions entre protéines.

Biopesticides - Certains types de pesticides issus de matières naturelles, par exemple des animaux, des plantes, des bactéries et de certains minéraux. L'huile de colza et le bicarbonate de soude, par exemple, sont classés parmi les bioinsecticides.

Biotechnologie - Ensemble des techniques biologiques mises au point dans le cadre de la recherche fondamentale et appliquées à la recherche et au développement de produits. La biotechnologie englobe le recours à l'ADN recombinant, à la fusion cellulaire et aux nouveaux bioprocédés.

Cartographie génétique (ou des gènes) - Ensemble des méthodes qui permettent de localiser les gènes sur les chromosomes.

Cellulase - Enzyme complexe qui décompose la cellulose sous la forme de beta-glucose. Il est produit principalement par des bactéries symbiotiques présentes dans les poches de l'estomac des ruminants. À l'exception des ruminants, la plupart des animaux (l'homme y compris) ne produisent pas de cellulase : il leur est donc impossible d'utiliser la plus grande partie de l'énergie contenue dans les plantes.

Cellule - L'unité structurelle et fonctionnelle de base de tous les organismes. Elle contient l'ADN et bien d'autres éléments qui permettent à la cellule de fonctionner.

Cellule souche - Cellule « générique » capable, par divisions successives et infinies, de produire des cellules spécialisées pour divers tissus de l'organisme, par exemple pour le muscle cardiaque, le tissu cérébral ou le tissu hépatique. Les scientifiques sont capables de conserver indéfiniment les stocks de cellules souches et de leur faire produire des cellules spécialisées sur demande. Il existe deux grandes catégories de cellules souches. La première est celle des cellules souches embryonnaires, qui proviennent des foetus avortés ou des embryons surnuméraires produits lors d'une fécondation in vitro. Elles sont utilisées à des fins médicales et de recherche parce qu'elles peuvent former toutes sortes de cellules différenciées. La deuxième catégorie est celle des cellules souches adultes, aussi dites somatiques. Ces dernières ne sont pas aussi polyvalentes parce qu'elles sont spécifiques à certains types cellulaires seulement : cellules sanguines, intestinales, cutanées et musculaires.

Chromosome - Structure génétique autoréplicable des cellules qui contient de l'ADN. Chez l'être humain, il existe 23 paires de chromosomes.

Collagène - Principale protéine du tissu conjonctif et protéine la plus abondante chez les mammifères. C'est aussi le principal composant des ligaments et des tendons.

Cry1A - Protéine issue de la bactérie Bacillus thuringiensis et qui est toxique pour certains insectes. Cette bactérie est très répandue dans la nature et elle est utilisée comme insecticide depuis des dizaines d'années, même si elle représente moins de 2 pour cent des insecticides utilisés.

Cultivar - En botanique, variété agricole synthétique ou obtenue par sélection.

Culture de tissus (ou tissulaire) - Méthode ayant pour but d'assurer la prolifération in vitro des tissus d'une plante au lieu de la cultiver à partir de semences. Elle est utilisée aussi bien dans le contexte de la sélection classique des plantes que dans celui de la biotechnologie agricole.

Culture tolérante aux herbicides - Cultures qui ont été mises au point de façon à survivre à l'application d'au moins un herbicide commercial du fait de l'introduction dans leur patrimoine génétique d'un ou de plusieurs gènes, que ce soit à l'aide de la biotechnologie, par exemple des techniques du génie génétique, ou de méthodes de sélection classiques, telle que l'introduction de mutations naturelles, chimiques ou induites par radiation.

Double hélice - Structure en forme d'échelle sinueuse que constituent les deux brins linéaires de l'ADN quand un nucléotide d'une hélice se lie à un nucléotide complémentaire situé sur l'hélice opposée.

Épissage - Voir Épissage génétique.

Épissage génétique - Prélèvement d'un gène d'un organisme pour l'introduire dans un autre organisme à l'aide des techniques de la biotechnologie.

Expression génétique - Ensemble des mécanismes qui assurent la transcription et la traduction de l'information génétique dans la structure et les fonctions d'une cellule.

Flux génétique (ou flux des gènes) - Transfert de gènes d'une population à une autre de la même espèce, par exemple par migration ou par dispersion de graines et de pollen.

Gène - Unité physique et fonctionnelle fondamentale de l'hérédité. Un gène est une séquence ordonnée de nucléotides situés sur un point précis d'un chromosome donné et qui code pour un produit fonctionnel spécifique, par exemple une protéine ou une molécule d'ARN.

Génétique - Étude des modes de transmission héréditaire de caractéristiques particulières.

Génie génétique - Ensemble des techniques qui consistent à extraire, à modifier ou à introduire des gènes dans une molécule d'ADN en vue de modifier l'information que contient cette dernière. Le génie génétique permet ainsi de changer le type ou la quantité de protéines qu'un organisme est capable de produire, ce dernier pouvant alors fabriquer de nouvelles substances ou exécuter de nouvelles fonctions.

Génome - Ensemble de toute l'information génétique d'un organisme contenue dans ses chromosomes.

Gestion de la résistance - Recours à des stratégies propres à retarder l'apparition de phénomènes de résistance. Par exemple, une stratégie de gestion de la résistance des insectes dans les champs cultivés prévoit la création d'un « refuge », c'est-à-dire d'une zone non traitée, afin d'assurer la présence d'une population d'insectes sensibles au pesticide utilisé dans le reste du champ.

Hélice alpha - Configuration spatiale de nombreuses protéines, présente en particulier dans les cheveux, la laine, les ongles et la corne des animaux, et caractérisée par une disposition hélicoïdale des acides aminés constitutifs qui sont stabilisés grâce à des liaisons hydrogènes.

Hybride - Semence ou plante qui provient du croisement de variétés différentes, par opposition aux variétés obtenues par pollinisation naturelle. Les semences hybrides sont sélectionnées de manière à posséder des traits de qualité supérieure (amélioration du rendement ou résistance aux ravageurs, par exemple).

Issu de la biotechnologie - Le recours à la biologie moléculaire et/ou à la technologie de l'ADN recombinant, ou au transfert de gènes in vitro, en vue de créer des produits ou d'insérer des capacités précises dans des végétaux ou d'autres organismes vivants.

Lignée germinale - Lignée de cellules germinales qui contiennent du matériel génétique susceptible d'être transmis à un descendant.

Machine moléculaire - Assemblage d'un nombre défini de composantes moléculaires destinées à remplir une fonction spécifique. Chaque composante moléculaire exécute une seule action, tandis que l'ensemble de la structure supramoléculaire remplit une fonction plus complexe qui résulte de la coopération des diverses composantes moléculaires.

Maïs Bt - Maïs mis au point à l'aide de la biotechnologie et dont les tissus libèrent une protéine qui est toxique pour certains insectes, mais non pour l'homme ni pour les autres mammifères.

Molécule d'ADN recombinant - Ensemble de molécules d'ADN d'origine différente qui sont unies à l'aide des techniques de l'ADN recombinant.

Mutation - Tout événement qui entraîne une altération héréditaire de la séquence de l'ADN.

Nanomédecine - Domaine scientifique en pleine évolution qui porte sur la réalisation de toutes sortes de nanoparticules et de nanodispositifs, d'à peine quelques millimicromètres de diamètre, lesquels sont destinés à améliorer le dépistage du cancer, à stimuler la réponse immunitaire, à réparer des tissus endommagés et à bloquer l'athérosclérose. En 2005, l'Administration des produits alimentaires et pharmaceutiques des États-Unis (FDA) a donné son aval à l'utilisation d'une nanoparticule liée au médicament anticancéreux Taxol dans le cadre du traitement du cancer évolué du sein. Une autre nanoparticule visant à prévenir le rétrécissement de l'artère coronaire fait actuellement l'objet d'essais aux États-Unis parmi des sujets qui ont subi une angioplastie.

Nanomètre - Un milliardième de mètre.

Nanotechnologie - Ensemble de systèmes visant à transformer la matière, l'énergie et l'information et qui se fondent sur des composants à l'échelle du nanomètre et aux caractéristiques moléculaires précisément définies. Ce terme s'applique aussi aux techniques qui produisent ou mesurent des caractéristiques d'une taille inférieure à 100 nanomètres.

Nucléotide - L'un des composants de base des molécules d'acide ribonucléique (ARN) et d'acide désoxyribonucléique (ADN). Dans les systèmes biologiques, les nucléotides sont liés par des enzymes pour former une longue séquence polynucléotidique bien définie.

Organisme génétiquement modifié (OGM) - Les termes OGM et « transgénique » sont souvent utilisés pour parler d'organismes qui ont acquis de nouveaux gènes provenant d'autres organismes à la suite d'un transfert de gènes en laboratoire.

Pathogène - Agent qui cause une maladie. S'applique en particulier aux micro-organismes vivants, tels que les bactéries ou les champignons.

Peptide - Fragment de protéine, provenant d'une chaîne d'au moins deux acides aminés, un peu comme un bracelet perlé. Pendant la digestion, les protéines d'origine animale se dégradent en formant des peptides, lesquels se décomposent ensuite sous la forme des acides aminés qu'ils contiennent.

Pesticides microbiens - Pesticides qui ont un micro-organisme comme principe actif, par exemple une bactérie, un champignon, un virus ou un protozoaire. Les pesticides microbiens visent toutes sortes de ravageurs, mais chaque ingrédient actif est relativement spécifique à un ou à plusieurs ravageurs en particulier. Par exemple, il y a des champignons qui détruisent certaines mauvaises herbes, et d'autres qui s'attaquent à tel ou tel insecte. Les pesticides microbiens les plus utilisés sont des sous-espèces et des souches de la bactérie Bacillus thuringiensis, ou Bt.

Plant-incorporated protectants (PIPs, Agent phytoprotecteur intégré) - Naguère baptisée phytopesticide, cette substance fait fonction de pesticide en étant produite et utilisée par la plante pour se protéger contre des insectes, des virus ou des champignons.

Pollen - Les cellules qui transportent l'ADN mâle des spermaphytes.

Polymorphisme d'un nucléotide simple (PNS) - Liens entre les gènes et variations individuelles dans le code génétique de populations données. Les différences observées peuvent signaler un risque accru pour telle ou telle maladie ou déterminer la réaction d'un individu à un certain médicament.

Produits à base biologique - Il s'agit des carburants, des produits chimiques, des matériaux de construction, de l'énergie électrique ou des sources calorifiques qui sont produits à partir de matières biologiques. Ce terme peut aussi recouvrir tout produit énergétique, commercial ou industriel, autre que les aliments pour l'homme et les animaux, qui utilise des matières biologiques ou des matières renouvelables non importées, qu'elles soient agricoles (d'origine végétale ou animale, y compris marine) ou forestières.

Profilage d'expression d'un gène - Méthode qui permet de surveiller l'expression simultanée de milliers de gènes sur une lamelle en verre : on parle de microréseau à base d'ADN.

Protéine - Large molécule composée d'une ou de plusieurs chaînes d'acides aminés selon un ordre précis et qui est déterminé par la séquence des nucléotides dans le gène qui code pour la protéine. Les protéines sont nécessaires à la structure, au fonctionnement et à la régulation des cellules, des tissus et des organes, et chacune d'entre elles a des fonctions particulières.

Protéine membranaire - Molécule protéinique qui est attachée ou associée à la membrane d'une cellule.

Protéomique - Ensemble des techniques, dont la spectrométrie de masse, qui permettent de détecter la présence de biomarqueurs dans le sang , lesquels pourraient être des signes précurseurs d'une maladie, décelables avant même les premiers symptômes. La protéine C-réactive est un exemple de biomarqueur : elle indique la présence de phénomènes inflammatoires dans les parois des vaisseaux sanguins qui laissent présager l'arthérosclérose.

Réaction en chaîne de la polymérase (PCR, polymerase chain reaction) - Technique in vitro permettant, par un phénomène d'amplification, de produire un grand nombre de copies de brins complémentaires d'une molécule d'ADN donnée. Des séquences d'ADN qui ne pourraient être autrement ni détectées ni étudiées peuvent ainsi être reproduites des millions de fois.

Recombinaison génétique - Phénomène conduisant à l'apparition dans une cellule ou un individu de gènes dont l'agencement est différent de celui observé chez les cellules ou les individus parentaux.

Reproduction sélective - Croisements intentionnels d'organismes pour que le descendant ait une caractéristique désirée provenant de l'un des parents.

Résistance à un pesticide - Changement génétique en réaction à la sélection par un pesticide et qui résulte du développement de souches capables de survivre à une dose mortelle pour la majorité des individus d'une population normale. Cette résistance peut apparaître chez les insectes, les plantes adventices ou les pathogènes.

Sélection classique - Modification des végétaux et des animaux par le biais de méthodes de reproduction sélective. Ces méthodes peuvent inclure certains aspects de la biotechnologie, telles que la culture de tissus et la sélection par mutations.

Sélection naturelle - Notion élaborée par Charles Darwin et selon laquelle les gènes qui produisent des caractéristiques plus adaptées à un milieu particulier seront plus abondants lors de la génération suivante.

Techniques de l'ADN recombinant - Techniques servant à unir des segments d'ADN en dehors d'une cellule ou d'un organisme. Dans des conditions propices, une molécule d'ADN recombinant peut pénétrer une cellule et s'y reproduire soit de façon autonome, soit après avoir été introduite dans un chromosome cellulaire.

Thérapie génique - Technique médicale expérimentale de traitement de maladies qui repose sur l'insertion de gènes dans les cellules et les tissus d'un individu malade. Normalement, un gène défectueux est remplacé par un gène en bon état. Dans la plupart des cas, le gène normal est acheminé dans les tissus visés par un adénovirus qui a été génétiquement modifié de façon à être inoffensif.

Transfert de gènes - Technique courante en biologie moléculaire et qui s'applique à la modification du patrimoine génétique d'un organisme par l'introduction d'ADN recombiné.

Transgénique - Qui contient des gènes modifiés par l'insertion d'ADN provenant d'un organisme étranger. Le transfert de gènes d'une espèce à une autre afin d'obtenir la caractéristique recherchée chez le descendant.

Variété - Subdivision d'une espèce de la taxonomie botanique. On l'emploie indifféremment à la place du mot « cultivar » pour désigner un groupe d'invidus qui est génétiquement distinct d'autres groupes d'individus dans une même espèce. Une variété agricole est un groupe de plantes semblables que l'on peut distinguer des autres variétés de la même espèce grâce à leurs caractéristiques structurelles ou à leur performance.

Virus - Micro-organisme non cellulaire qui ne peut se reproduire que dans une cellule hôte. Les virus consistent en un acide nucléique recouvert de protéine ; certains virus zoophiles sont aussi entourés d'une membrane. Dans la cellule infectée, le virus se sert de la capacité de synthèse de la cellule pour se reproduire.

Sources - Agricultural Biotechnology : Informing the Dialogue. Cornell University College of Agriculture and Life Sciences : Ithaca, NY. 2003 ; McGraw-Hill Dictionary of Scientific and Technical Terms. 6th ed. New York and Chicago : McGraw-Hill, 2002 ; Nill, Kimball R. Glossary of Biotechnology Terms. 3rd ed. Boca Raton, FL : CRC Press, 2002 ; Wikipedia at http://en.wikipedia.org/ ; The McGraw-Hill Encyclopedia of Science & Technology Online at http://www.accessscience.com/Encyclopedia.


Source : http://usinfo.state.gov
 

Category : BIOTECHNOLOGIE | Write a comment | Print

Comments

Rodríguez, le 04-08-2011 à 03:13:49 :

Glossaire

The series is currently being released on DVD. The first three episodes were released on February 19, 2008 as Chaos and includes a behind-the-scenes featurette. The second DVD, Trojan Horse, was released on May 20, 2008 and contains episodes 4–6. "Class of the Titans: Vol. 1 Season 1" was released November 18, 2008 and contains episodes 1–13. It is unknown if a second volume, or Season 2 set will be released. The series concluded on February 8, 2008, but there is rumour a revival is in place.What are the Factors that support muscle building, find it here at
visual impact muscle building review

| Contact author |