Le feu bactérien: Un parasite de quarantaine » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Le feu bactérien: Un parasite de quarantaine

10/9/2008

Le feu bactérien: Un parasite de quarantaine

Le feu bactérien est la plus dangereuse maladie bactérienne des arbres fruitiers à pépins et des maloïdés d'ornement.

Étant donné le risque considérable que représente cette maladie en production fruitière,la bactérie Erwinia amylovora est considérée comme parasite de quarantaine pour la communauté Européenne.

Symptômes et dégâts

·         Au printemps, après la floraison, les tous premiers symptômes apparaissent sur les inflorescences,
les feuilles des bouquets floraux et les jeunes pousses.

·         Au fur et à mesure de sa progression, le feu bactérien provoque un dessèchement des organes herbacés. La frontière entre le tissu et la zone infectée n'est pas nette. Les organes herbacés se flétrissent et prennent une teinte brun-noir, comme si ils avaient été passés au feu (poirier) ou une
teinte rousse (pommier). Ce flétrissement est suivi d'un dessèchement de l'organe atteint qui se recourbe en crosse.

·         Plus tard les jeunes fruits se momifient.

·         Tous les organes herbacés restent fixés aux branches constituant ainsi l'un des symptômes caractéristiques du feu bactérien.

·         Du bouquet floral, le mal gagne successivement : les rameaux, les branches fruitières, les charpentières, le tronc, et le système radiculaire. Sur les parties ligneuses, l'écorce s'affaisse aux emplacements malades (aspect humide), d'où perlent des goutelettes d'exsudat visqueux blanc opaque sucré s'oxydant rapidement (il devient alors jaune brunâtre). Sous l'écorce, le bois présente une couleur brun rougeâtre foncée.

·         A l'approche de l'hiver, la nécrose cesse de progresser et des chancres se forment sur les branches,
les charpentières et les troncs. Au niveau de ces chancres, on observe sous l'écorce la présence de stries brun-rougeâtre.

source : http://www.srpv-auvergne.com

Category : MALADIES BACTERIENNES | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |