Maladies d'origine tellurique en pépinière forestière » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Maladies d'origine tellurique en pépinière forestière

31/7/2008

Maladies d'origine tellurique en pépinière forestière: problème du diagnostic et lutte intégrée

R. PERRIN 1

 

  1 Station de Recherches sur la Flore Pathogène dans le Sol, INRA, 17, rue Sully, 21034 Dijon Cedex (France)

 

1 Communication présentée à la Conférence OEPP sur les problèmes phytosanitaires forestiers en Europe, Nancy (FR), 4–6 juin 1985.

Copyright 1986 Blackwell Scientific Publications

ABSTRACT

Les maladies transmises par le sol représentent la cause principale de dégâts sur graines, plantules et plants repiqués dans les pépinières forestières. Les fontes en pré ou de post émergence constituent la première forme très connue de dégâts pendant les premières semaines qui suivent le semis. A un stade ultérieur, les plantules et les plants repiqués plus âgés peuvent avoir leur croissance ralentie, stoppée ou être tués par la nécrose racinaire, maladie complexe encore assez mal connue. La plupart des espèces de conifères peuvent être atteints à différents degrés: les Pinus, Picea et Larix sont les plus sensibles, alors que les Cupressaceae sont résistants. Pythium spp., Fusarium spp. (particulièrement F. oxysporum) et Rhizoctonia solani, champignons ubiquistes et pléophages, constituent la cause principale de fonte et de pourriture racinaire dans les pépinières européennes. Ces champignons coexistent souvent dans les sols, en particulier dans les pépinières établies depuis longtemps. La cause et la gravité des infections dépendent des conditions de l'environnement; la diagnose et la lutte préventive ne sont pas faciles en pratique. L'efficacité des produits chimiques a tendance à varier beaucoup d'une pépinière et d'une saison à l'autre. La fumigation et le traitement du sol à la vapeur sont les moyens de lutte les plus efficaces, mais ils sont coûteux et d'utilisation difficile au champ. La lutte intégrée, combinant le potentiel naturel des sols résistants, des bactéries améliorant la croissance et atténuant les maladies, la capacité protectrice des mycorhizes, et de faibles doses de fongicide, se révèle un moyen très prometteur pour la lutte contre ces maladies.

 

Category : MALADIES DES PLANTES | Write a comment | Print

Comments

ingénieur forestier, le 08-06-2010 à 14:15:51 :

demande de recrutement

etant ingénieur forestier, j'ai l'honneur de déposer ma candidature pour un eventuel recrutement dans une pépiniére ou organisme forestier en algérie

je reste à votre disposition pour d'avantages informations

| Contact author |