PRODUCTION CÉRÉALIÈRE : L’Algérie a atteint l’autosuffisance en blé dur » maladies des plantes , agriculture et écologie

 PRODUCTION CÉRÉALIÈRE : L’Algérie a atteint l’autosuffisance en blé dur

29/8/2010

PRODUCTION CÉRÉALIÈRE : L’Algérie a atteint l’autosuffisance en blé dur
29 Août 2010

La récolte a atteint 2.722.500 quintaux jusqu’à la fin juin, dont 57% de blé dur.

L’Algérie a atteint une autosuffisance en blé dur pour la deuxième année consécutive, ont annoncé les services du ministère de l’Agriculture. Selon le ministre du secteur, la récolte jusqu’au 26 juin 2010 a atteint 2.722.500 quintaux, précisant que le blé dur représente 57% de cette quantité avec un volume de 6,1 millions de tonnes en 2009.
La consommation nationale en blé dur varie entre 2900 et 3500 tonnes par an.
Cette production exceptionnelle, pour deux années consécutives, est expliquée, selon les responsables du secteur agricole, par un certain «nombre de mesures efficaces prises depuis ces trois dernières années», en plus des conditions climatiques relativement favorables. Cela étant, l’Algérie n’aura certainement pas recours à l’importation.
Cette année, plusieurs régions du pays ont enregistré une production importante de blé dur. Les wilayas de l’Est, à savoir Sétif et Constantine, viennent en tête de la surproduction de blé. Pour la wilaya de Sétif, la campagne moissons-battages de la même année s’est soldée par une production de l’ordre de 2,5 millions de quintaux de céréales, toutes espèces confondues, a-t-on appris de la direction des services agricoles (DSA), précisant qu’une régression de la production a été enregistrée par rapport à la campagne précédente en raison des conditions climatiques moins favorables. Les services agricoles avaient initialement prévu une récolte de 2,65 millions de quintaux, dont 1,4 million de quintaux de blé dur, 299.000 quintaux de blé tendre, 830.000 quintaux d’orge et 86.000 quintaux d’avoine. Il en est de même dans la wilaya de Constantine, où les services de la DAS ont enregistré une récolte de plus de 1,3 million de quintaux, entre blé dur et tendre, au titre de la campagne 2009-2010, contre une production de 1,1 million de quintaux la saison dernière, a précisé M.Larbi Mecheri, cadre au sein de la DSA. Les wilayas de l’Ouest viennent en deuxième position en matière de production céréalière. La wilaya de Chlef a, quant à elle, enregistré une production importante estimée à 1.053.000 quintaux de céréales, au titre de la campagne moissons-battages 2010, indique un bilan définitif de la (DSA).
S’agissant de la wilaya de Mostaganem, elle a enregistré durant la présente saison agricole une production de 538.000 quintaux de céréales sur une surface globale de 50.000 hectares, a-t-on- appris de la même source. Cette production est constituée, selon la même source, de 295.000 quintaux d’orge, de 179.000 quintaux de blé tendre et 63.500 quintaux de blé dur.
La campagne moissons-battages, qui s’est achevée au mois de juillet dernier, a touché environ 40.000 hectares dont 28.000 destinés à la production de l’orge, 17.500 ha au blé tendre et 5200 ha au blé dur. Les coopératives de céréales et de légumes secs (Ccls) de Relizane et Oued Rhiou ont réceptionné environ 30.000 quintaux de récolte céréalière, constituée en majorité de blé tendre, estimée à 40% de la production de genre de blé.
La quantité réalisée durant cette saison est considérée, a indiqué la même source, comme insuffisante en comparaison de la saison précédente qui a vu le volume global des récoltes dépasser 863.000 hectares, dont 480.000 quintaux d’orge, 294.000 quintaux de blé tendre, en plus de 89.000 quintaux, sur les 54.000 hectares. Aussi, une production de plus de 270.000 quintaux de céréales a été réalisée à Laghouat, et ce au terme de la campagne moissons-battages de cette saison agricole, a-t-on appris de la DSA.

Smail DADI

Source : http://lexpressiondz.com

 

Category : CEREALICULTURE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |