Rouille du blé : La FAO lance un réseau de surveillance mondiale » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Rouille du blé : La FAO lance un réseau de surveillance mondiale

4/7/2010

 

Ug99 rouille du bléRouille du blé :  La FAO lance un réseau de surveillance mondiale.

La Fao a lancé un site web pour suivre la progression de la souche très virulente Ug99 de la rouille des tiges du blé, ainsi que d'autres rouilles du blé, " dans un contexte de craintes liées à la propagation du champignon à toute l'Afrique jusqu'à l'Asie du Sud ", indique un communiqué de l'organisation. Rust Spore doit permettre de fournir des informations actualisées sur la situation de la rouille des tiges du blé à l'échelle mondiale et de suivre le développement ou l'émergence de nouvelles souches de la maladie. Les informations réunies proviennent de données de terrain fournies par les équipes de surveillance nationale dans les pays participants.
Le dernier rapport sur la dissémination d'une souche virulente Ug99 en Afrique du Sud a soulevé de nouvelles inquiétudes. La Fao alerte sur le fait qu'" il existe actuellement sept variantes connues de la souche auxquelles sont vulnérables 90 % des variétés commerciales de blé ". " L'apparition des souches de la rouille du blé, la Ug99, en Afrique de l'Est a transformé la rouille des tiges en un grave péril mondial ", a indiqué le Coordonnateur international de la FAO pour la maladie de la rouille du blé, David Hodson. L'objectif du site Internet, appelé Rust SPORE, est de mieux maitriser la propagation du parasite en fournissant des informations actualisées sur l'apparition de nouvelles souches de la maladie, indique la FAO. Les informations sont collectées par les équipes de surveillance nationale dans les pays participants qui constituent un réseau international de surveillance de la rouille. A ce jour, l'agent pathogène Ug99, découvert en Ouganda en 1999, a été confirmé en Ethiopie, au Kenya, au Soudan et en Iran et des variantes de la maladie ont également été observées au Kenya, en Ethiopie, en Afrique du Sud et au Zimbabwe. " La souche Ug99 est comme le virus de grippe, elle évolue en permanence. Sa propagation constante et l'apparition de nouvelles variantes qui ébranlent davantage les principaux gènes de résistance renforcent la menace ", a-t-il ajouté.
Le dernier rapport sur la dissémination d'une souche virulente Ug99 en Afrique du Sud a soulevé de nouvelles inquiétudes, précise la FAO. Il existe actuellement sept variantes connues de la souche auxquelles sont vulnérables 90% des variétés commerciales de blé. Le parasite se propage essentiellement par le vent. Mais la souche peut facilement s'accrocher aux vêtements ce qui augmente la capacité de la rouille à se répandre rapidement sur différents continents. " Cette année, il y a tout lieu de s'attendre à des millions de dollars de pertes de récolte dues à des foyers d'infestation de rouille jaune au Moyen-Orient, en Asie centrale, dans le Caucase et en Afrique du Nord ", s'est inquiété David Hodson. Le système d'information Rust SPORE concentre pour l'instant toute son attention sur la rouille du blé et la souche Ug99, mais il sera élargi à d'autres menaces de rouille du blé prochainement, conclu la FAO. Les rouilles du blé, notamment l'Ug99, seront un des principaux thèmes examinés par les experts des pays en développement et développés réunis à la 8e Conférence internationale du blé à St Petersbourg, en Russie, du 1er au 4 juin prochain.


R.A.

22-06-2010
Lemaghreb

Source : http://www.lemaghrebdz.com

 

Tags : rouille Ug99
Category : BLE - 2 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |