DOCUMENTATION ÉLECTRONIQUE POUR LES UNIVERSITÉS » maladies des plantes , agriculture et écologie

 DOCUMENTATION ÉLECTRONIQUE POUR LES UNIVERSITÉS

4/6/2010

 

DOCUMENTATION ÉLECTRONIQUE POUR LES UNIVERSITÉS
Un système national bientôt mis en place

Un système national de documentation en ligne dans le domaine de la recherche, destiné aux universités algériennes, est en cours d'élaboration.
Irane Belkhedim- Alger (Le Soir) - Destiné particulièrement aux universitaires et aux chercheurs, le système de documentation en ligne devrait faciliter l’accès à l'information scientifique et aux banques de données. Un moyen rapide et efficace pour rompre avec les vieilles méthodes de travail, en assurant une masse importante de ressources documentaires électroniques (revues scientifiques, ebooks, journaux…), par un simple clic. «L'Université algérienne doit moderniser son système de recherche documentaire», a indiqué M. Hafid Aourag, directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique, lors de l’ouverture des travaux de la rencontre nationale sur la mise en place de ce système qui s’est ouverte, hier, au siège du Centre d’étude et de recherche sur l’information scientifique et technique (Cerist). Durant deux jours, des responsables universitaires et des représentants du ministère de l'Enseignement supérieur et du Cerist ainsi que des étrangers auront à débattre de ce sujet. Lors de la première journée, M. Alain Pita, représentant de Ebsco, a expliqué l’expérience du système des ressources en ligne A-to-Z, un catalogue électronique des ressources documentaires entièrement personnalisé. Il répertorie près de 350 000 titres issus de plus de 3 200 bases de données et bouquets de revues électroniques. «C’est un système efficace qui permet de feuilleter facilement l’ensemble des titre du catalogue de la bibliothèque ou d’y retrouver un article de référence», a-t-il expliqué, ajoutant que l’accès est simplifié et que les données peuvent être accompagnées de chiffres. «70 % des universités et des grandes écoles utilisent ce système en France», a assuré l’intervenant. Ahmed Rostom, représentant de Science Direct- Elsevier (régions Afrique du Nord, Asie et Moyen-Orient), a, pour sa part, insisté sur la nécessité de changer les mentalités et la manière de penser dans un monde en perpétuelle mutation. «Pour intégrer la communauté scientifique, nous devons revoir notre manière de penser, d’acquérir la science, de l’acheter et de la publier», a-t-il souligné. Science Direct-Elsevier donne accès au contenu de plus de 1 500 revues scientifiques, techniques et médicales, 59 millions d'abstracts et plus de 2 millions d'articles complets en ligne. Citant des pays comme la Turquie, la Chine et l’Iran, Ahmed Rostom a estimé que ces derniers étaient «des pays qui se développent puisqu’ils ont réussi à multiplier leurs publications scientifiques en ligne et à booster la recherche nationale». En Afrique du Nord, la situation est tout autre, a-t-il assuré. Ainsi, et s’appuyant sur des études menées par Elsevier, il a indiqué que la Tunisie se classe en tête de liste des pays en croissance dans ce domaine, suivie du Maroc et de l’Algérie. Et de conclure en soulignant que l’on doit «assurer la meilleure qualité possible à nos chercheurs et à nos étudiants».
I. B.

Source : http://lesoirdalgerie.com

Category : DOCUMENTATION SCIENTIFIQUE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |