Multiplier un figuier par bouture. » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Multiplier un figuier par bouture.

2/6/2010

 

Multiplier un figuier par bouture.

Les figuiers sont rarement étiquetés, même en jardinerie. Il est de plus difficile de choisir la bonne variété, suffisamment résistante aux conditions climatiques de votre région. Le moyen le plus simple, afin de vous procurer un plant qui produira et s’adaptera, est de faire vos propres boutures à partir d’un arbre d’une connaissance. Vous aurez ainsi une vision sur le développement que votre plant pourra atteindre, ainsi que sur la qualité de ses fruits.

Le figuier en bref
Le figuier est une plante méditerranéenne qui se plaît dans les endroits bien ensoleillés et protégés des grands vents. Il apprécie les terrains bien drainés, mais humifères. Après son implantation, deux ans d’arrosages réguliers sont nécessaires. Par la suite, l’eau contenue dans le terrain ainsi que la pluie lui suffiront.

Période de bouturage
Le figuier se multiplie lorsque toutes les feuilles sont tombées. Les boutures de tige sont faciles à exécuter et demandent peu de moyens pour une bonne reprise.

Prélever les boutures en novembre
Les racines se développeront sur un bois de deux ans. A l’aide d’un sécateur, couper des branches de deux ans possédant une ramification créée par un rameau de l’année 2005. Les branches prélevées doivent avoir un diamètre de 2 centimètres environ.

Préparer la bouture
Toujours à l’aide du sécateur, il suffit de choisir un œil, entre cinq et huit centimètres sous la ramification, en dessous duquel vous sectionnez la branche. Le rameau de l’année reste entier.

Empoter
Vous pouvez utiliser un terreau similaire à celui qui est produit commercialement pour les agrumes, ou faire votre propre mélange. Il se compose de sable d’une granulométrie allant de 0 à 4 millimètres, lavé, et de terreau. Les volumes à respecter sont: 2/3 de sable, 1/3 de terreau. Attention: le sable doit provenir du lac ou être lavé. Les sables du pied du Jura, par exemple, comportent trop de particules fines d’argile qui vont colmater le mélange. Votre choix se portera sur des pots de 12 centimètres de diamètre au minimum. Nous vous conseillons de placer une ou deux boutures par pots de 12 cm de diamètre, trois ou quatre par pots de 14 cm. Les boutures sont enfoncées dans le terreau jusqu’à l’intersection marquant le départ de la nouvelle pousse. Tassez, arrosez, et placez vos pots dans une couche froide ou un endroit bien abrité, afin que la bouture passe l’hiver sans avoir à affronter des températures en dessous de 0°c.

Rempotage individuel
Début avril, les boutures enracinées auront généré une quantité de nouvelles racines et probablement déjà quelques feuilles printanières. Les boutures mortes sont visibles et desséchées. Il est temps de procéder au rempotage printanier. Chaque bouture est replantée individuellement dans des pots de 18 centimètres de diamètre. Le terreau doit être plus riche et légèrement plus lourd.

Première taille et plantation
Lorsque le rameau est bien feuillé, vers le mois de mai, il faut supprimer le bourgeon terminal, afin que la plante se ramifie, le plus proche possible de la base. Cette opération vous garantit des plantes plus denses et plus ramifiées.

Source : http://www.jardin.ch

Tags : figuier
Category : FIGUIER | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |