Faire son compost. » maladies des plantes , agriculture et écologie

 Faire son compost.

2/5/2010

 

compostFaire son compost.

Nos déchets ménagers comptent près de 30% de matières recyclables.
Ce geste permet d' "économiser" la planète et de fertiliser le jardin.

Qu'est-ce que le compost?

Le compost est la résultante d'une décomposition lente de matières organiques.

Les micro-organismes (champignons et bactéries) participent en majorité à cette transformation.

De nombreux macro-organismes le colonisent (lombrics, cloportes, mille-pattes et insectes).

Elle ne peut avoir lieu qu'en présence d'eau et d'air.

Ou faire son compost?

Il faut trouver un emplacement d'environ 1 m² de préférence à même le sol naturel, à l'abri du vent et du soleil.
On utilisera un silo confectionné de grillage. On fabrique aujourdhui un bac en plastique à ouvertures latérales.

Quand faire son compost?

La fabrication du compost s'effectue durant toute l'année même si la fabrication est ralentie l'hiver à cause des températures froides.
Il faut surtout continuer d'alimenter les êtres "bio-dégradeurs" pendant tout l'hiver pour ne pas rompre la chaîne écologique.

C'est bon pour le compost!

Les déchets de cuisine

Aliments non consommés (crudités non ensaucées, pâtes et riz cuits, maïs...),
Fruits et légumes abimés que l'on coupera en petits morceaux,
Le marc de café avec son filtre, les sachets d'infusion,
Et bien sûr les épluchures des fruits et légumes.

Les déchets ménagers non alimentaires

Déchets de bois (sans colle!): copeaux, sciure et petits morceaux,
Papier essuie-tout, serviettes en papier, les petits bouts de papier (sans encre),
Bouquets de fleurs et plantes dépéries,
Les cendres de cheminées (pas plus d'1 kg/m3).

Les déchets de jardin

La paille, le foin et les tontes de pelouses mis à sécher au préalable,
Les écorces d'arbres,
Les feuilles vertes ou mortes,
Les "mauvaises herbes" séchées et non montées en graines,
Les fleurs et plantes fanées,
Les fanes de légumes (haricots, carotte, pomme de terre...
Les branches de petites tailles si l'on n'a pas de broyeur.

C'est mauvais pour le compost!

Les déchets de cuisine

Le poisson et la viande,
Les os et arêtes,
Les coquilles d'oeufs, d'huitres et moules,
Les noyaux, les coquilles de noix et noisettes (à utiliser comme paillage), Les épluchures d'agrumes, d'ananas, de cacahuètes, pistaches...,
Les trognons de choux, les oignons , carottes, poireaux en entier.

Les déchets ménagers non alimentaires

Déchets de ciment, plâtre,
Cigarettes,
Balayures, sac aspirateur,
Papier glacé, papier journal fortement imprimé,
Litières et excréments des animaux domestiques (sauf pour les herbivores),
Charbon de barbecue,
Huiles et graisses,

Les déchets de jardin

Plantes malades,
Terre des plantes en pots,
Eviter les graines,
Les feuilles à décomposition lente (platane, chêne, thuya, peuplier)
Les végétaux ayant subi un traitement chimique depuis moins d'un mois.

Je démarre mon compost.

Le sol devra être détassé et recouvert d'une couche de 3 à 5 cm de terre végétale.
Il sera ensuite recouvert d'une couche de 5 à 10 cm de débris végétaux grossiers et aérés.
On pourra alors remplir le silo très progressivement.

Conseils de fabrication.

Facteurs de réussite

Il faut brasser le compost tous les 15 jours ou dès que l'on apporte une grosse quantité au risque de sentir des mauvaises odeurs par manque d'aération. Il ne faut surtout pas le tasser.
Les tontes de gazons seront au préalable séchées et introduites par petites quantités et en couche ne dépassant pas un quinzaine de cm.
On surveille la teneur en humidité, il ne devra être ni détempré, ni complètement sec.
Il faut penser à alterner les différents déchets.

On évitera:

Les couches épaisses et uniformes.
L'apport de sable, cailloux, terre qui prendront une place inutile.

Source : http://www.1jardin2plantes.info

Tags : compost
Category : ENGRAIS / FERTILISANTS | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |