La taille de l'Olivier » maladies des plantes , agriculture et écologie

 La taille de l'Olivier

17/4/2010

 

La taille de l'Olivier

En taille douce :

Je me suis rendu compte (grâce au programme de statistiques présent sur mon site) que plusieurs personnes recherchaient des renseignements sur la façon de tailler les oliviers. Je vais donc essayer de l'expliquer sur cette page. Mais le principe général est celui de la taille douce.

La taille que je vais expliquer sur les oliviers est celle que je pratique et elle concerne l'esthétique mais le principe est le même que pour une taille de frutification. Pour vous documentez un peu plus, je vous propose de visiter l'excellent site d'Alain afin de mieux connaître la taille de fructification et d'entretien : La taille de fructification.

Je vais essayer d'expliquer cette taille avec des photos. Sur la photo ci dessous, vous allez visualiser le résultat avant et après la taille. On utilise la taille douce afin d'éclaircir l'arbre. Sur la première photo, on voit bien que le soleil ne peut pas pénétrer au milieu de l'arbre. On ne distingue pas le ciel à travers. Alors que sur la deuxième photo, le ciel apparaît ainsi que les branches de l'arbre.

Si la hauteur de l'arbre vous convient il est inutile de le rabattre. Mieux vaut garder son architecture. Même si l'arbre gêne la vue, une taille douce ouvre l'horizon donc le rabattage est inutile et dangereux pour l'arbre en plus de n'être pas joli. Certains professionnels qui se disent qualifiés ont tendance à rabattre un arbre à cause de la vue qui n'est plus dégagée. Cela parce que le client le demande et aussi qu'ils sont incapable de réaliser ce type de taille et / ou que le client regarde en premier son portefeuille au lieu de regarder l'héritage qu'il va laisser au génération futur...

Mais cela est idiot. Regarder les photos en bas de cette page. Sur le premier olivier, la vue sur la mer n'était plus visible. Au lieu de rabattre l'arbre, une taille d'éclaircie a permit deux choses : de conserver une belle vue sur la mer et de conserver à l'arbre son port d'origine. Et cela est beaucoup plus joli qu'un ensemble de poteaux de bois....

Le travaille a été effectué à la tronçonneuse et au sécateur mais si vous débutez sur une jeune olivier, utilisez seulement un sécateur afin de ne pas abîmer les branches voisines que vous devez laissées. De plus la taille au sécateur permet un travaille beaucoup plus soigné. Beaucoup plus long c'est vrai mais un olivier le mérite (tous les arbres d'ailleurs).

Il faut éclaircir chaque bout de branches. Il faut éviter d'avoir une impression (quand vous êtes au sol) que chaque branches possèdent un buisson à chaque bout. Il faut que la taille d'éclaircie soit homogène sur tout l'arbre.

Une taille plus sévère :

Sur des oliviers jamais entretenus, on retrouve beaucoup de bois mort (petites branches et brindilles). A cause de cette masse de bois mort, les branches intérieures ne se sont pas développées et on ne trouve aucun bois vert. Lors d'une taille, il est alors très difficile de laisser du vert et il faut parfois dans certain cas faire une taille plus sévère. En effet, sur une branche d'un olivier jamais nettoyé, le vert se trouve seulement en bous de branche. Cette branche sous le poids du bois mort est souvent courbée ou parfois vrillée et il parfois nécessaire de pratiquer pour la première fois une taille "plus sévère".

Dans ce cas, il faut tailler l'olivier en lui gardant un "squelette" du houppier le plus beau possible en imaginant comment il deviendra quand les nouvelles pousses des années suivantes vont apparaître. Toujours essayé de tailler sur tire sève. Mais ne jamais le rabattre complètement. Il faut ensuite suivre l'arbre pendant au moins 5 ans afin de lui redonner une belle forme. Pour cela, il faudra conserver les nouvelles pousses intéressantes et supprimer les autres. Il faut imaginer comment les nouvelles pousses que vous devez conservez vont se former et prendre place afin de former une nouvelle architecture à l'arbre. Inutile de conserver des branches qui se croisent car avec les frottements, elles vont s'abîmer aux niveaux de leur écorce. Il vaut mieux conserver une seule des ces nouvelles pousses et éliminer l'autre. Surtout ne pas laissé de chicots (morceaux de bois qui dépassent).

Période de taille sur les oliviers :

Pour la taille douce : elle peut se pratiquer toute l'année sauf période de gel et période de monté de sève.

Pour la taille plus sévère (sur des oliviers jamais entretenus) : d'octobre à avril (sauf période de gel).

Source : http://www.allo-olivier.com

 

Tags : taille olivier
Category : OLIVIER - 1 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |